The Mighty Blog

Batman #36

Les Super-Copains super-brouillés ?

Les gros changements récents de la vie de Bruce Wayne se devaient d'impacter la relation qu'il a avec son meilleur ami, un certain Clark Kent. Deux héros, deux modèles radicalement opposés de l'univers DC, et pourtant une constante: Tom King et Clayton Mann en font des merveilles dans les pages de Batman.

Bruce Wayne va avoir de gros changements dans sa vie, et n'a pas encore jugé bon d'en informer ses proches. Parmi eux, son meilleur ami, un certain Clark Kent. L'épisode, première partie d'un arc en deux numéros, se concentre sur les deux hommes et leurs femmes. Comment ils se perçoivent, comment ils respectent l'autre, et surtout, ce qui les différencie. En n'ayant pas encore dit à Clark la grande nouvelle, Bruce crée un malaise palpable...

Le numéro est monté en miroir, en opposant les deux héros. Loin de les montrer en train de se battre, ce qui n'aurait pas eu grand intérêt, il est l'occasion de voir comment les deux se perçoivent, aussi bien en tant qu'homme qu'en tant que héros. L'amitié est certes en froid, mais le respect qu'ils ont pour l'autre est bien là. Ici, pas nécessairement de demi-dieu ou de surhomme, on est face à deux gamins qui n'ont pas envoyé le carton d'invitation pour le goûter d'anniversaire, et c'est brillant.

En ajoutant de manière intelligente Lois et Selina dans les discussions, Tom King crée un ensemble fluide, loin des murs de dialogue dont il est capable, pour un résultat qui trancherait presque avec le reste de son run. Ici, on est dans quelque chose d'humain, de très touchant, et qui manquait peut-être un peu. Les deux personnages se respectent terriblement, et l'humour apporté par leurs compagnes est délicieux. On les sent gênés, la rencontre est délicieuse, et le comique amené par les situations est génial. On voit l'aspect "routinier" de la vie de héros, comment il gère non pas des super-vilains mais les tracas du quotidien, et ça marche vraiment.

Clay Mann est en train se transformer en meilleur clone d'Olivier Coipel du moment, et je peux qu'approuver. Les pages sont magnifiques, les héros puissants et les femmes somptueuses, et il y a un sens du détail impressionnant. Le parallélisme est parfaitement mis en page, et c'est toujours un plaisir de le voir sur ce titre !

 

Batman #36

DC Comics • "Superfriends" Part 1 • Scénario : Tom King - Dessins : Clay Mann - Encrage : Clay Mann & Seth Mann - Couleurs : Jordie Bellaire - Lettrage : Clayton Cowles • $3.99

En faisant une petite pause bienvenue dans des intrigues énormes et imbriquées, Tom King propose un numéro intéressant et assez rare. Plutôt que d’aller dans la surenchère constante dans l’action, il prend le temps de poser son histoire et ses personnages, et de nous rappeler qu’ils sont humains. On en veut encore mille des comme ça.