The Mighty Blog

Batman #37

L'arc en cours de la série Batman, Endgame, arrive à sa troisième partie et cela a radicalement changé depuis le début de l'histoire. Tout cela allant dans un même sens : Scott Snyder nous redéfinit le Joker.

Le Joker est revenu métamorphosé : nouveau visage, nouvelle voix, nouvelle manière de faire et nouveau virus qui transforme toute la population de Gotham en zombies rieurs...

Je me suis rendu compte, en lisant cet épisode, que depuis le début de la série, Snyder nous ment sur la marchandise. On croit lire un titre Batman mais il s'agit en fait d'un livre sur Gotham CityLa Cour des Hiboux était une attaque ciblée sur la ville. Chose qu'on retrouve également dans Zero Year. Il y a bien sûr, Death of the Family qui voit s'opposer les facettes de la ville. Ainsi, on retrouve cette dynamique dans Endgame. De l'attaque de la ville, Snyder nous conduit vers l'affrontement entre ses incarnations. En effet, l'histoire focalise sur  la ville autour de trois axes principaux : Batman (et Alfred), le Commissaire Gordon et le Joker, trois personnages qui reflètent chacun une facette de la ville.

Gordon représente l'espoir, le cote le plus humain de la ville, qui perd face au côté maléfique de la ville incarné par le Joker. Quant à Batman, il représente tout ce qui est le bien et qui tente de s'imposer pour faire vivre l'espoir et battre le mal. On apprend dans cet épisode - même si on s'en doutait bien - qu'une de ces incarnations est prédominante. Non pas parce qu'elle transforme la ville en zombies mais parce qu'elle est présente depuis bien plus de temps que le bien et l'espoir.

Oubliez le Joker que l'on connaissait, Snyder redéfinit ainsi le personnage et l'installe avec ses gros sabots comme l'ennemi de Batman. Il est bien loin de la folie incarnée, il est LE MAL ABSOLU.

Je ne suis pas très fan de la direction prise. Mais d'un coup de baguette magique, un prochain scénariste pourrait changer ça - un peu comme le Joker change de visage. Et puis, tout cela me rappelle énormément un épisode du dessin-animé Batman (1997) avec Robin et Batgirl qui voyaient des zombies rieurs partout dans Gotham. J'espère que ça ne sera pas la même chute mais cela ne m'étonnerait guère au final surtout vu le final du précédent épisode et le début de celui-ci.

Mais, ce qui me gêne le plus c'est que Snyder réinvente SON Joker de SON Batman dans SON univers. Aucune trace d'un seul membre de la Bat-Family, par exemple. J'en suis à me demander si DC Comics ne le laisse pas écrire son propre Batverse (composé de Batman, Batman Eternal et de Catwoman), une sorte de Earth-Bat, et que les autres séries de l'éditeur se déroulent sur Earth-1.

Autre imbroglio éditorial, le fait d'autoriser Snyder d'écrire Endgame avant la fin de Batman Eternal. Ainsi, la seule question que m'avait fait posé l'hebdomadaire est répondue ici : Gordon va bien, au chaud, tranquille chez lui. Par contre, il n'a pas l'air de faire encore partie du GCPD. Ça, plus la maladie d'Alfred et l'arrivée de la fille (?!?) de ce dernier, j'en suis à vouloir remercier Snyder de m'avoir fait économiser 3€ par semaine.

Dernier problème à mon sens, il y a une impression de déjà vue. Si Bendis a son gimmick lassant d'héliporteur explosé qui s'écrase, Snyder a son schéma d'intrigues. En effet, nous avons déjà eu le droit à l'invasion de la ville dans La Cour des Hiboux et dans Zero Year. Les zombies ? Vus également dans la Cour des Hiboux.

En fait, je pense que si Greg Capullo n'était pas là, j'aurais arrêté de lire la série (Batman and Robin est bien meilleur et passionnant, à mon sens). Snyder est un très bon scénariste mais il tire des ficelles trop grosses, il se perd dans les détails via ses dialogues verbeux et cette impression de n'aller que dans son sens me gêne énormément. Je pense que si on avait eu un vrai reboot de DC Comics et qu'il me racontait la même histoire, cela passerait mieux.

Sinon, vous l'aurez compris, Capullo est en forme. Il s'amuse. Son bat-masque à gaz est improbable mais cela fonctionne. Aidé par la rythmique de Snyder, la fin de l'épisode est puissante. Ça marche terriblement bien à ce niveau là.

Batman-037-CoverBatman #37

DC Comics • "Endgame Part 3" par Scott Snyder & Greg Capullo (back-up par James T. Tynion IV & John McCrea) • $4.99
Je viens de détailler sur des lignes et des lignes tout ce qui me dérange dans cet épisode. Le plus gros problème, c'est qu'on attend le deus ex-machina qui changera la donne. D'un autre côté, il y a du rythme, Snyder a l'air de construire quelque chose et visuellement c'est beau. Sinon, Toine Reynolds a aimé l'épisode, lui...