The Mighty Blog

Batman #38

Endgame est un peu Batman qui affronte Gotham City. Scott Snyder nous pose la question : et si la ville que le héros protège devenait un piège mortel ? L'arc de Batman qui termine la trilogie du Joker par le scénariste aurait tout pour plaire mais...

Le Joker est revenu et il a contaminé tout Gotham d'un virus qui transforme les gens en zombies à l'image du psychopathe. Pendant ce temps-là, Gordon fait une terrible découverte...

Le seul intérêt de cet épisode, c'est que Snyder finit par enfin construire quelque chose. Il utilise des éléments qu'il a mis en place et il en évoque d'autres. Ainsi, il utilise à bonne escient son Snyder-Bat-Verse.

Par contre, l'épisode est extrêmement bavard, l'enquête sur le pathogène est bancale et Snyder tire les dialogues pour la rendre crédible et c'est lourd à la lecture. Tout comme le fait de répéter sans arrêt "cela ne peut pas être vrai". Il le répète tellement qu'on a l'impression qu'il essaie de convaincre le lecteur plus que de pousser Batman à prendre sa décision désespérée en fin d'episode.

Je suis un peu désabusé par le run de Snyder, je dois l'avouer. D'un côté, je trouve qu'il a une tonalité et une ambition telles que ça devrait rentrer dans les runs mémorables. Le problème me concernant c'est que je n'arrive pas à le placer dans le contexte. Si les New 52 avait fait table rase sur la vie de Batman, le run de Snyder aurait été bonifié. La décision en fin d'épisode est tellement injustifiable. Pourquoi, il ne va pas voir Poison Ivy ou Mr Freeze à la place ?

Je sais. Il s'agit d'un problème editorial plus qu'autre chose. Et, on ne peut pas imputer la faute à Snyder. Pas complètement, en tout cas. En effet, son run pourrait être comparable à celui de Dennis O'Neil ou de Grant Morrison mais le fait d'être nombriliste sans se soucier de ce qui c'est fait avant et sans tenir compte de "l'autre" Bat-Verse baisse le niveau de l'ensemble.

Graphiquement, c'est impeccable. Greg Capullo est très en forme et il est capable de faire de grandes scènes d'action que de découper un dialogue. La seule scène du Joker est mythique grâce à la mise en scène de Snyder mais également par la réalisation sans faille.

Batman-038-CoverBatman #38

DC Comics • "Endgame Part 4" par Scott Snyder & Greg Capullo (back-up par James T. Tynion IV & Sam Kieth) • $4.99
Endgame ressemble de plus en plus à la fin du run de Snyder pour moi. Ne vous méprenez pas, c'est qualitatif. Pas top mais très loin d'être mauvais. Mais, c'est tellement hors du cadre du Bat-Verse tel qu'il est installé que je n'adhère pas. De plus, j'ai du mal à me prendre au jeu et à croire ce que le scénariste tente de nous faire croire à propos du Joker.