The Mighty Blog

Batman #46

Tom King continue de jouer avec son univers alternatif et comme il est voué à disparaître, l'auteur se lâche ! Il écrit un titre Batman déroutant, toujours accompagné de Tony Daniel.

On l'a découvert en lisant le #45, Bruce Wayne n'est pas Batman, qui est Dick Grayson. Bruce n'a pas vu ses parents mourir et a une vie plutôt tranquille, faite de banquets et de soirées. Booster Gold a donc bien mis le bazar dans la continuité et il a en plus perdu son allié dans le numéro précédent. Bref, les choses vont mal et il décide donc de se tourner vers ... Catwoman !

Et comme tous les autres personnages, Tom King décide d'écrire une Selina méconnaissable. Internée à Arkham, elle est récupérée par Booster Gold qui va essayer de créer un choc chez Bruce Wayne. Pas sûr que ça fonctionne, tant les personnages sont différents. Les deux déroulent donc leur plan jusqu'à un final ... vaut mieux ne rien dire ! Mais Tom King ne recule devant rien.

Pour l'accompagner dans cette folie, Tony Daniel est très efficace. Sans faire d'excentricités, le trait du dessinateur est solide et il est très à l'aise dans les scènes d'action, nombreuses dans ce numéro. Le rythme de l'histoire est soutenue et on ne s'ennuie pas une seule seconde. On ne peut qu'être happé - et dérangé - par l'histoire que déroule King.

Batman #46

DC Comics • Scénario : Tom King - Dessins : Tony Daniel - Encrage : Sandu Florea - Couleurs : Tomeu Morey - Lettrage : Clayton Cowles • $2.99

Tom King s’amuse et ça se ressent. Il livre une histoire fun, où il se permet plein de choses d’un point de vue scénaristique. On retrouve peut-être moins ses gimmicks habituels, mais c’est plutôt intéressant. À voir comment il intègre son couple dans l’histoire, mais pour l’instant, on suit !