The Mighty Blog

Batman and Robin #38

Robin Rises vient de se terminer et la Bat-Family - ou tout du moins une partie - doit faire face à ses conséquences. Ainsi commence la nouvelle ère de Batman and Robin de Peter J. Tomasi et Patrick Gleason.

Il est difficile de vous cacher les événements de l'arc passé puisque la couverture montre que Damian Wayne est revenu parmi les vivants. Tomasi décide ainsi de mettre le focus sur le personnage mais de manière intelligente.

En effet, le scénariste fait passer le relais de Batman à Robin dans les premières pages de cet épisode. Ainsi le scénariste nous rappelle le "mauvais" père qu'est Bruce Wayne et montre comment il gère la situation. Cela servira d'ailleurs de ligne conductrice au scénario permettant de situer l'action.

Lorsque Tomasi s'intéresse à Damian, le tonalité change. On passe du rire et de l'action à la mélancolie. En quelques pages de silence, Tomasi arrive à faire comprendre le ressenti de Robin. Ainsi toutes les actions du garçon auront du sens.

J'avoue qu'en tant que fan de la série depuis son lancement (volume 1 inclus), je m'étais inquiété de la baisse de qualité récente avec Robin Rises puisque Tomasi semblait être pressé de ramener Damian au détriment d'une véritable construction. Eh bien, l'attente en valait la peine. La série reprend toute sa splendeur et Tomasi nous offre ce qu'il sait faire de mieux. Il arrive à caractériser ses personnages en peu de cases, à mettre des tampons pour temperiser les deux caractères forts de sa série. Et puis, c'est drôle et émouvant à la fois. Cet épisode de transition est du bonheur pour n'importe quel fan de Batman, de Damian voire de comics.

Patrick Gleason mérite aussi son lot d'éloges. Il sait retranscrire l'émotion dans ses pages mais aussi l'humour. Il s'amuse également avec le nouvel état de Robin. Et, en plus, c'est dynamique.

Batman and Robin 038-CoverBatman and Robin #38

DC Comics • Par Peter J. Tomasi & Patrick Gleason • $3.99
Cet épisode est... Allez, j'ose le dire... Parfait : un rythme bien dosé, de l'humour, de la mélancolie, un nouveau statut-quo bien travaillé. Bref, Tomasi et Gleason nous offrent le meilleur de Batman and Robin condensé en un épisode. Merci.