The Mighty Blog

Batman and Robin Annual #3

Après la fin de la série, voici la fin du run de Peter J. Tomasi sur Batman and Robin avec cet annuel qui envoie le Chevalier Noir, son fils et son chien dans l'espace. Malgré le lieu extraordinaire, le scénariste nous ramène aux sources de ce "Dynamic Duo".

Je préfère vous prévenir, si vous pensiez lire ici une meilleure conclusion du run de Tomasi sur Batman and Robin que le dernier épisode de la série vous pouvez vous abstenir. Je dirais même qu'en regardant le prix de cet annuel ($4.99), il est dispensable.

Comprenez que l'histoire de Tomasi est très sympathique et voir le duo interagi chacun poussé par son ego à jouer à qui a la plus grosse est toujours aussi plaisant. Mais, cela n'apporte rien de plus que l'épisode 40. Pis encore, il n'y a pas ce moment instantané qui pourrait représenter le run de Tomasi.

L'épisode se lit très bien et il a quelques moments sympathiques mais entre le scénario qui tient sur un post-it, cette non-volonté de faire de cet épisode un chant de cygne et le prix, l'annuel se destine à ceux qui sont vraiment accrocs à la série.

Je suis désolé de me répéter de la sorte mais c'est pour rajouter des lignes à ma chronique qui s'avère bien vide tellement il n'y a rien à dire sur ce troisième Batman and Robin Annual. Même la partie graphique ne m'a guère convaincue. Faut dire que c'est Juan Jose Ryp aux crayons et il a un style grim and gritty qu'il est obligé de freiner dans cet épisode familial. Je ne suis pas très fan de ce genre de dessins que je trouve inutilement chargés et au découpage un peu mollasson. Cela reste lisible, je vous rassure, mais vu la tonne d'action on s'aurait attendu à un truc plus rythmé qu'un panel mis en biais par-ci ou un pied qui sort  cadre par-là.

Batman-and-Robin-Annual-03-CoverBatman and Robin Annual #3

DC Comics • Par Peter J. Tomasi & Juan Jose Ryp • $4.99
Ce numéro n'est pas désagréable. Il s'agirait même d'un bon épisode fill-in. Sauf qu'il s'agit d'un annuel de 36 pages dans lequel il ne se passe pas grand chose. Tomasi fait son boulot dans le sens où il fait un retour aux sources pour le duo dynamique mais dans un lieu différent sortant de la routine de la série régulière, une routine à laquelle nous n'avons plus le droit depuis quelques années. Mais, il manque quelque chose surtout lorsqu'on sait que le scénariste fait ses "au revoir" au duo...