The Mighty Blog

Batman Eternal #3

La série hebdomadaire Batman Eternal continue pour la troisième semaine. Cet épisode était attendu puisqu'il introduit dans l'univers New 52 un personnage adoré par les fans de DC Comics. Et, c'est peut-être la seule chose à sauver de cet épisode. Attention, la critique qui suit spoile la série.

Lors de la critique de premier numéro, je n'étais pas specialement tendre avec l'épisode. Et bien sachez-le, il s'agit pour le moment du meilleur épisode. Le second épisode n'avait qu'un seul but faire réapparaitre un vilain dans Gotham City. Mais voilà, à l'instar de la fin de Batman #28 - le prélude de Batman Eternal, l'effet de surprise tombe à plat pour les nouveaux lecteurs qui sont arrivés chez DC grâce aux New 52. À moins que le personnage ait été vu dans Catwoman mais je ne crois pas. Le problème avec le méchant en question c'est que même le fan de longue date ne sait pas ce qu'il représente dans l'univers New 52 puisque Year One n'a pas eu lieu... Du coup, on se retrouve un peu perdu.

Ce début d'épisode introduit également un personnage de l'ancien DC Universe et le fait bien mieux puisqu'il n'a pas eu la vie qu'on lui connaissait dans l'ancienne continuité. Et là où c'est mieux fait c'est que cela parlera autant aux anciens qu'aux nouveaux lecteurs. Ce qu'elle découvre est peut-être la chose la plus intéressante de l'histoire même si elle a à faire à encore un autre personnage dans l'ombre, ce qui semble être une mauvais manie dans la série. Les scènes avec ce nouveau personnage ne sont pas exempt de défauts comme son évasion qui m'a fait rire plus qu'autre chose mais je pense que cela soit également dû aux dessins - on reviendra sur ce point plus tard.

Tout le reste de l'histoire est en revanche des plus ratés. Même la fibre nostalgique de revoir (ou plutôt d'espérer de revoir) le contexte de Gotham Central ne sauve pas l'ambiance générale. Faut dire que l'intrigue repose sur une machination dont on a trop vu de ficelles et on voit les choses venir de loin. Ce n'est peut-être qu'une histoire de forme - les scénaristes jouent avec le mystère en fin de page mais ce qui se cache derrière est tellement évident que ça ne marche pas. Et puis, le traitement réservé à Gordon est superficiel et je trouve ça dommage. Il se retrouve en prison parce qu'il a été manipulé. On le sait, Batman le sait. Mais personne à la GCPD semble douter que sa "folie" passagère était peut-être une machination. Il pourrait prétexter qu'il doit rester en prison parce que l'accident a été filmé et qu'il s'agisse d'une décision purement politique - mais qui fasse partie de la machination. Ce que l'on peut voir régulièrement dans les séries policières. Mais non, le traître (et on se doutait qu'il était méchant dès qu'on l'a vu dans la série) a dit "on le met en prison" sans plus de raisons.

Pourtant le titre est bavard et pourrait corriger ses erreurs de cohérence facilement. On finit même par croire que les scénaristes n'y croient pas. Je ne pense pas que j'achèterai le 4ème épisode même si cela me semblerait intéressant de voir comment Catwoman retourne la situation et comment la nouvelle venue se retrouve au centre de l'histoire. Mais vu que la forme est des plus déplaisantes, je lirai ces informations sur Wikipedia plutôt.

Je pense aussi qu'ils ne sont pas aidés par les dessins de Jason Fabok. Il pourrait avoir un joli trait et rentre dans beaucoup de détails. Mais ses pages sont vides de vie. Chaque scène de suspens est raté par sa mise en scène plate. Les personnges semblent faire du sur place pendant les scènes d'action En fait, c'est au moins autant vivant que des planches de Greg Land.

Batman-Eternal-003-coverBatman Eternal #3

DC Comics • Par Scott Snyder, James T Tynion IV (avec Tim Seeley, Ray Fawkes & John Layman) & Jason Fabok • $2.99
En ce qui me concerne, je vais arrêter Batman Eternal à cet épisode. Il y a de nombreuses séries qui méritent la lecture et qui offrent des histoires plus crédibles. Je compte sur vous pour m'avertir si la série devient bien à un moment donné.