The Mighty Blog

Black Science #19

Ce quatrième chapitre de Black Science, la série de Rick Remender et Matteo Scalera, emmène le héros de la série, Grant McKay au fond de lui-même à la recherche de ce qui ne va pas chez lui et qui l'empêche d'avancer.

Alors que les deux premiers arcs de la série s'efforçaient à détruire la petite vie de Grant, le troisième avait pour but de le reconstruire avant de lui asséner un gros coup derrière la nuque le poussant à se renfermer sur lui-même durant les quelques années qui le sépare de celui que nous découvrons outre-Atlantique. Aussi étonnant qu'il soit, ce quatrième chapitre amène aussi Grant à se réveiller, presque littéralement, et tenter de devenir le héros qu'il a été ou qu'il devrait être. Sauf qu'ici, nous sentons que le scientifique joue à un jeu dangereux, il faut dire qu'il joue avec sa conscience, sa mémoire et une force inexplicable.

Il y a vraiment du Fear Agent dans Black Science. Sans dire que Remender utilise les mêmes ficelles, nous retrouvons cette spirale infernale dans laquelle tente d'évoluer le héros. Spirale de laquelle Grant semble pouvoir s'e sortir mais l'arc actuel a encore deux épisodes avant d'arriver à sa conclusion, j'ai du mal à croire que tout se passera bien jusque-là.

L'épisode en lui-même est une introspection ésotérique de Grant. Il est face à des souvenirs avec son père avant le drame que nous avons découvert lors du précédent épisode. À ce souvenir viennent s'en greffer d'autres. Tout ce mélange, se bouscule. Et cette créature étrange qui le poursuit est toujours présente. C'est assez particulier comme histoire mais cela reste passionnant. Faut dire que Remender conçoit l'ensemble comme un voyage initiatique avec du mouvement et de l'action.

La partie graphique est, comme d'habitude finalement, très réussie. Scalera est en forme même si l'action est moins frénétique que sur les autres épisodes de la série. Personnellement, ce sont les couleurs de Moreno Dinisio qui me bluffent. En effet, il a une palette de couleurs très variée et il arrive à jouer avec afin de créer les différentes ambiances nécessaires à cet épisode. Entre les souvenirs malheureux, ceux heureux, le parcours initiatique, la rencontre avec la statue et le retour à la réalité, il y a un paquet d'ambiance. Mais le pire, c'est que le coloriste arrive à rendre le tout cohérent. Du très beau boulot !

Black-Science -019-CoverBlack Science #19

Image Comics • "Godworld part 3 (of 5)" par Rick Remender & Matteo Scalera • $3.50
L'épisode est moins prenant que le précédent mais tout aussi... différent. Remender y approfondit son personnage principal et l'emmène droit vers une nouvelle quête. La suite risque encore de nous étonner...