The Mighty Blog

Black Science #8

Les gens qui me connaissent me taquinent sur Twitter lorsqu'une série écrite par Rick Remender est publiée. Comme si je ne jurais que par lui... C'est vrai qu'il offre régulièrement des histoires de qualité et que lorsque j'ai le droit à d'aussi bons épisodes que ce Black Science #8, je ne peux que vanter les qualités du scénariste.

Les enfants McKay sont perdus dans les deux sens du terme. Orphelins depuis peu, ils sont maintenant perdus dans une jungle d'un univers parallèle inconnu. Quant au reste de la ligue des scientifiques, ils ont des comptes à régler entre eux les ralentissant dans leur recherche.

À la fin du premier arc, les tensions au sein du groupe était à leur zénith. On découvrait ainsi qui avait saboté le pilier - et pourquoi - et les enfants de Grant découvraient la liaison qu'entretenait leur père avec Rebecca. Maintenant que ce dernier est mort, à cause du saboteur, on peut dire que les tensions ne sont pas retombées. Et, ce n'est pas parce que la saboteur, par culpabilité, a décidé de devenir le sauveur du groupe que cela va faire changer les choses.

Pour la première fois de la série, on a deux groupes distincts. D'abord, les enfants, seuls dans la jungle, sont mis en avant dans cette aventure alors qu'ils étaient jusqu'ici mis en retrait. On retrouve le mécanisme qu'a utilisé le scénariste dans Uncanny Avengers avec le duo Rogue/Sunfire. Mais, il s'agit d'enfants qui n'ont pas été entraînés à la survie. Le second groupe est lui occupé à s'engueuler et à  rejeter la responsabilité sur l'autoproclamé héros. Sauf qu'un nouvel élément vient à nous faire penser que le saboteur n'est peut-etre pas si responsable que ça. Ou, inversement, sa stupidité a conduit à quelque chose de plus important que souhaité. Ça, seul l'avenir nous le dira. Mais, on découvre ainsi les origines du monde du shaman. Et cela fait écho aux diverses apparitions étranges qu'on a pu voir à la fin du premier arc.

La partie graphique est toujours aussi incroyable que ça soit le soucis du détail de Matteo Scalera et sa manière de mettre en scène, ou les couleurs de Dean White. Nos yeux ne peuvent qu'apprécier le travail fourni par les artistes.

Black-Science-008-CoverBlack Science #8

Image Comics • Par Rick Remender & Matteo Scalera • $3.50
Remender, comme d'habitude, mène sa barque et n'improvise rien. Tout semble merveilleusement millimétré et si, pour le moment, on ne connait pas les enjeux de ce second arc, le scénariste nous tient déjà en haleine. En plus, on découvre ici de nouveaux éléments sur l'univers mis en place, ce qui est plutôt intéressant.