The Mighty Blog

Black Widow #6

Fin du premier arc pour Black Widow par Nathan Edmondson et Phil Noto. Après un petit essouflement sur les derniers numéros, est-ce que Natasha Romanov a réussi à remonter le niveau ?

Dès le départ de la série, j'avais noté de très jolies qualités qui en faisaient le charme. L'ambiance amère et mélancolique était prenante, le travail de Phil Noto relevait presque du génie, et l'alchimie entre les deux rendait la série très prometteur. Malheureusement, six chapitres pour un arc c'était peut-être beaucoup, et le rythme s'est essoufflé avant le final.

Black Widow est donc capturée par ses ennemis, et après avoir découvert celui qui est derrière tout ça, va évidemment se venger. Il sera difficile d'aller plus loin dans la description de l'intrigue vu que la deuxième moitié du numéro est inattendue, mais Edmondson prouve qu'il a énormément d'idées sous la main pour la série. Si la révélation de l'ennemi principal est tombée à l'eau vu que c'est un inconnu, la suite peut s'avérer plus intéressante, et donner à la série un côté espionnage encore plus prononcé.

L'atmosphère est toujours triste, mais on sent un regain d'humour dans ce numéro, notamment dans la case en couverture de cet article. On voit où l'auteur veut aller avec sa série, et si ce n'est pas quelque chose d'incroyable on peut se laisser prendre au jeu. Il y a malheureusement toujours ce côté un peu répétitif dans la caractérisation du personnage, toujours triste et solitaire, mais ça risque bien de changer par la suite, donc on attendra de voir où ça ira. Dans tous les cas, ce numéro lance autant de pistes qu'il donne de solutions, et il sera intéressant de voir ce que ça donne.

Phil Noto de son côté continue d'émerveiller. Ses visages sont incroyables même s'ils tendent à se ressembler parfois, et ses dessins donnent une vraie âme au numéro. Le mélange des tons, entre les couleurs très froides et les regards expressifs confère au numéro une atmosphère pesante et mystérieuse, et ses scènes d'actions sont tout aussi réussies. Entre le film noir et le drame, le dessinateur a un style reconnaissable entre mille, et on salue l'exploit accompli en dessinant à lui seul toute la série pour l'instant.

Black-Widow-006-(2014)-(Digital)-(Nahga-Empire)-001Black Widow #6

Marvel Comics • "Paranoia" par Nathan Edmondson et Phil Noto • $3.99
En dépit d'un problème de longueur, ce dernier numéro achève un excellent arc pour une série qui ne déçoit pas. Il y a une vraie personnalité dans ces pages, et c'est le genre de comics qu'on aime. Et rien que pour Phil Noto, on lirait n'importe quoi...