The Mighty Blog

Bloodshot Reborn #3

Bloodshot Reborn, est en train de devenir l'un de mes plaisirs mensuels et, forcément, je vous le recommande chaudement. Et ce n'est pas ce troisième épisode qui me fera dire le contraire. Jeff Lemire et Mico Suayan nous offrent une histoire sombre et mature comme il est rare d'en lire.

Bloodshot n'est plus. Kay, l'ancienne Geomancer, a retiré les nanites de son corps afin qu'il puisse devenir humain et profiter de la vie. Maintenant, Il se fait appeler Ray Garrison. Alors qu'il vit une vie banale et sans saveur - qu'on pourrait qualifier "de m****e", un tueur ressemblant à Bloodshot tue des innocents. Il part à la recherche de cet homme dont le corps est infesté des mêmes nanites que Ray avait en lui. Et ce n'est pas le seul dans le pays qui en possède et qui commet des meurtres...

Lemire donne une voix particulière à Ray/Bloodshot. Tout simplement qu'il parle par le biais de trois personnages radicalement opposés. Bloodsquirt est la représentation malsaine de la machine à tuer qu'était Bloodshot, Kay est la conscience du personnage et lorsque l'ex-Bloodshot s'exprime, il est plutôt dans le doute. J'allais écrire en recherche de questions mais, justement, non. C'est presque une attitude qu'il se donne mais, comme le souligne Kay, il ne fait que se mentir à soi-même.

L'idée de représentation de ces consciences est moins creusé que dans le précédent épisode mais Lemire estime - et il a raison - que le lecteur est habitué à ce supporting cast. Il  préfère ainsi de mettre Ray face à la réalité : il regrette de ne plus être Bloodshot. Et la scène d'infiltration le prouve. Et le fait de tuer l'assassin aux nanites le prouve également.

Ce meurtre n'est pas salvateur. Pas comme le précédent. Celui-là ouvre les yeux - à bien des échelles - de Ray qui ne se plait pas dans son rôle d'homme normal. Et puis, il a maintenant une responsabilité.

Le rythme de la série est plutôt posé mais l'installation est tellement bien faite. Il y a peut-être une petite facilité dans l'histoire avec l'enquête du FBI qui les emmène sur l'ancien lieu de travail de Ray mais sinon Lemire gère pleinement sa série. Je le répète mais il serait bête que vous passiez à côté de la série: Bloodshot Reborn est autant mature qu'intelligent et que passionnant.

Mico Suayan a tendance à beaucoup chargé ses cases. C'est ce qui me rebutait en regardant les previews mais à la lecture c'est plutôt pas mal, il guide le lecteur intelligemment par exemple en utilisant un nuage de fumée qui se dissipe. Il donne vraiment de la vie à l'action. Peut-être que la scène du meurtre manque un peu de dramaturgie dans sa mise en scène mais la conséquence a cet effet scotchant.

Bloodshot-Reborn-003-CoverBloodshot Reborn #3

Valiant Comics • Par Jeff Lemire & Mico Suayan • $3.99
Bloodshot Reborn a tout pour plaire ! Vous devriez vous laisser tenter. En tout cas, moi, je prends mon pied à lire cette histoire. Lemire arrive autant à nous faire rire, qu'à nous faire frisonner et à nous faire douter. Mais quoiqu'il en soit, c'est toujours passionnant. Cette série arrive dans ma top-list de celles à suivre.