The Mighty Blog

Bloodshot U.S.A. #1

Qui peut arrêter une invasion de Bloodshots ?!

Valiant Comics début déjà un nouvel event. Cette fois, il s'intéresse à l'univers principal de l'éditeur et sert de prolongation à la série Bloodshot Reborn. Mais, pas besoin de l'avoir lue pour comprendre Bloodshot U.S.A., Jeff Lemire et Doug Braithwaite nous font un récapitulatif avant de vraiment commencer leur saga.

L'épisode débute donc par un récapitulatif du premier et du dernier arcs de Bloodshot Reborn permettant aux lecteurs qui n'ont pas suivi la série mais qui veulent s'intéresser à cet event de mieux comprendre comment les habitants de New-York City sont tous devenus des Bloodshots. Ne voulant pas gâcher la surprise aux lecteurs de V.F., je ne reviendrai pas trop sur les détails de cette affaire.

Bloodshot U.S.A. est donc une mini-série en 4 parties qui n'a pas pour simple protagoniste Bloodshot. Même s'il est évident que le personnage sera le plus marché par cette sage, d'autres viennent le rejoindre dans son combat contre la multinationale Project Rising Spirit. Cette rencontre entre divers héros de l'univers Valiant est donc le prétexte de faire un event. En même temps, le contraire aurait été étonnant. On image difficilement que l'invasion de tueurs psychopathes dans la plus grande ville du Monde n'attire pas d'autres super-héros et que la petite escouade de Bloodshots réussisse à elle toute seule de contenir les infectés. Même si, dans les faits, il semble qu'elle ne va pas trop avoir le choix de faire autrement.

Passé le récapitulatif de début d'épisodes, et ce malgré les faux raccords (ou une ellipse mal gérée), Lemire plonge le lecteur dans le feu de l'action. La copine de Bloodshot, Magik, et l'ex-Agent du FBI, Diane Festival, doivent collaborer pour s'échapper, Lifewire et Unity essaient de contenir les habitants de New-York et Ninjak retrouve Bloodshot. Et rapidement, la situation dégénère promettant une mini-série étonnante.

Mon seul problème vient de travail de Braithwaite. Son dessin est très claire et ses pages ont la lisibilité nécessaire, mais il y a deux aspects qui me rebutent. Tout d'abord, il a un découpage très années 90, mais pas dans le bon sens du terme, tout est très compact. Il abuse de découpages obliques cassant un peu certains effets de surprise. Ensuite, sans encrage, son trait donne l'impression que tout est inachevé. C'est son style, je vous l'accorde mais c'est ce genre de détails qui m'ont vraiment empêché de me plonger dans X-O Manowar. Même avec une histoire assez simple comme celle de Lemire - qui, dans cet épisode, préfère l'efficacité, il faut se forcer pour lire tellement l'aspect graphique est lourd.

bloodshot-usa-001-coverBloodshot U.S.A. #1

Valiant Comics • Par Jeff Lemire & Doug Braithwaite • $3.99
La saga en 4 parties débute plutôt bien avec une situation périlleuse et une histoire efficace dans laquelle tout semble possible. J'ai hâte de voir où tout cela va nous mener.