The Mighty Blog

Bucky Barnes: The Winter Soldier #8

La série Bucky Barnes: The Winter Soldier de Ales Kot continue son chemin, et prend une pause bien méritée dans ses intrigues. Au programme, de l'amour, de la drogue, et des révélations...

Vous l'avez bien compris depuis le temps, j'adore cette série, et je regarde chaque mois les sollicitations avec anxiété en espérant la voir renouvelée. Si le postulat de départ de la série a vite disparu (Bucky ne protège plus qu'une seule planète plutôt que le Multivers), on s'est retrouvé avec une série quasiment mystique, où l'action a presque disparu et a laissé la place à une réflexion sur le personnage du Bucky, la violence qui l'entoure et son parcours...

Après l'assaut de Crossbones, les deux Bucky, Daisy et la princesse se retrouvent et...c'est tout. Daisy fait un saut dans le vide en ptérodactyle, les Bucky se droguent et font l'amour métaphysique/cosmique à la princesse, et la dernière page dévoile le méchant derrière tout ça. C'est très peu pour un épisode, sachant que ça fait déjà deux épisodes qu'on a soit des flashbacks, soit des bilans.

En soi, ce n'est pas gênant vu que Marco Rudy fait toujours bien le boulot, mais pour une série qui n'a pas un avenir certain, c'est très risqué et pas forcément logique. On dirait qu'ils ont complètement abandonné l'idée d'avoir un deuxième arc, et ont décidé d'étaler au maximum celui-ci, ce qui est dommage au niveau du rythme. Il ne se passe vraiment rien ici, et c'est presque gênant, même pour moi qui adore cette série. Les dialogues de Kot sont légers et ne font pas avancer l'intrigue. Par contre, ça déborde toujours autant d'amour, ce qui est peut-être la plus grande réussite de la série.

Le trip mystique est sympathique (et rappelle énormément le fabuleux The Fountain de Darren Arronosfky), l'histoire d'amour est jolie et douce, mais ça ne suffit pas à vendre, malheureusement. Ça oscille peut-être un peu trop entre les séries Marvel et les séries Image, qui peuvent se permettre des choses plus surprenantes. Là, j'ai peur que ça ne trouve jamais son public, et que ça déçoive.

Heureusement, Marco Rudy est toujours aussi doué dans ses peintures, en insufflant une vraie âme à ses dessins et aux personnages. C'est très détaillé, complexe et riche, et la référence à The Fountain a fait battre très fort mon petit cœur de fan.

Bucky Barnes - The Winter Soldier (2014-) 008-000Bucky Barnes - The Winter Soldier #8

Marvel Comics • Par Ales Kot & Marco Rudy • $3.99
C'est bien, mais... ça n'avance pas ! Rudy et Kot ont un concept génial, mais ne font pas avancer leurs intrigues. C'est très réussi, c'est vraiment bien pensé, mais 17 pages (17!) pour ne pas raconter grand chose, c'est dom06mage.