The Mighty Blog

Captain America #15

Fin de l'arc en cours pour Captain America et avant celui qui verra le héros combattre un nouvel ennemi, un arc plutôt calme après le voyage dans la Dimension Z. Faut dire que Steve Rogers en est ressorti changé, ou plutôt déstabilisé et c'est Nuke qui en a fait les frais... Remender a préféré prendre son temps pour amener de nouveaux éléments et de nouveaux ennemis dans la vie de Captain America.

Captain America a bien failli stopper Nuke de manière brutale. Heureusement, Falcon a su ramener à la raison Captain America avant que le mal soit fait. Mais, Nuke n'agissait pas de sa propre initiative. Dans l'ombre, Iron Nails regarde impassible le combat mais en fait, il ne s'attendait qu'à une seule chose...

Il est intéressant de comprendre Rick Remender pour mieux cerner ce qu'il fait actuellement avec notre cher Captain America. L'auteur est un punk. Pas de ceux avec des crètes et des clous dans le nez prônant un anarchisme. Non, il est fan de Black Flag et Minor Threat. Et du coup, le discours patriotique des deux super-soldats (Captain America et Nuke) est à la fois une satyre et un acte de foi. Sans prendre partie, il parle de l'amour de son pays et comment on peut se battre pour lui sans pour autant être aveuglé par son patriotisme. C'est un discours fort intéressant et qui m'a passionné lors du précédent numéro.

Remender continue ce traitement dans cet épisode et trouve le ton juste pour ne pas faire paraître Nuke comme un mouton écervelé, il est dévoué à son pays parce qu'il pense que c'est juste. Une certaine forme de loyauté et surtout d'amour envers son pays qui rendent le personnage touchant.

Même si Remender profite de ce face-à-face pour placer ses opinions, il crée ses propres adversaires sortant un peu de ce qui avait été fait jusque-là avec Captain America. Et c'est bien de voir qu'il ose proposer de nouvelles choses et de nouveaux adversaires et créer aussi sa propre mythologie (le personnage Iron Nail apparaîtra aussi dans la mini-série Winter Soldier que Remender écrit). En tout cas, le prochain adversaire a l'air hors-norme et a réussi à me donner envie d'en savoir plus à son sujet.

Côté dessins, Carlos Pacheco est en forme. C'est propre et efficace. J'ai trouvé qu'il a mis du temps pour trouver ses marques sur la série mais ça en valait la peine. On espère le revoir très vite sur ce titre en tout cas.

Captain-America-015-CoverCaptain America #15

Marvel Comics • "Loose Nuke Part 5" par Rick Remender & Carlos Pacheco • $3.99
L'arc Loose Nuke se termine merveilleusement bien et donne envie de découvrir le prochain. Remender aura su donner un ton moins caricatural à Nuke et placer un discours sur patriotisme assez intéressant. Cette fin d'arc est magistrale notamment grâce aux dessins de Carlos Pacheco qui se surpasse sur ce épisode.