The Mighty Blog

Captain America: Sam Wilson #11

Toujours pris dans la guerre civile des héros Marvel, Captain America doit choisir son camp entre celui d'Iron Man et celui de Captain Marvel. Nick Spencer et Daniel Acuña nous offrent un véritable débat philosophique dans les pages de Captain America: Sam Wilson.

Comme vous le savez peut-être, Captain Marvel et les Ultimates ont décidé d'utiliser les pouvoirs divinatoires d'un jeune inhumain afin d'arrêter les menaces qui touchent la Terre avant qu'elles ne se produisent. Iron Man refuse cette idée. Avec les pertes récentes au sein des héros, le conflit d'idée est passé à un stade supérieur. Ainsi, les deux héros cherchent à trouver du soutien auprès de leurs camarades.

Captain America est dans une position délicate. Non seulement, il doit choisir entre deux de ses "amis" mais, en plus, il a un véritable problème sur son image public qui fait que chacun de ses gestes est surveillé par les médias. Pourtant, la seule chose que demande Sam Wilson est de pouvoir aider son prochain, sans être jugé.

L'épisode a la forme qu'aime tant Spencer : une introduction rappelant le contexte, suivi du cœur de l'épisode, permettant de glisser vers la fin qui est le fil rouge de l'arc. Ici, le cœur de l'épisode est un ping-pong entre la scène de recrutement d'Iron Man et celui de Captain Marvel - avant les événements de Civil War II #3. Spencer enchaîne cela avec efficacité et humour. Mais, il y a un vrai débat d'idées qui se crée même si le scénariste n'arrive pas à trop dissimuler quel super-héros il soutient. En effet, le discours d'Iron Man me semble plus convaincant.

Mais l'arc s'articule surtout autour des Americops, ces surhommes flics qui abuseraient de leur autorité - rappelant ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis. Captain America suit l'affaire avec intérêt mais il préfère rester sur ses gardes afin d'éviter un nouveau scandale. Là, encore, Spencer est malin. Il utilise le choix du camp que fait Captain America pour justifier sa décision d'intervenir dans le conflit.

En plus de tout ça, deux personnages des années 90 refont une apparition. Si Rage a été dévoilé au précédent épisode - et que son utilisation est habile sur plus d'un point, le second apparaît en fin d'épisode et laisse promettre une rivalité bien trouvé entre lui et Captain America. Je développerai ce point très certainement au prochain épisode.

Si le scénario de Spencer m'enthousiasme, les dessins de Acuña me ravissent. L'espagnol a un talent fou que ça soit dans l'expression de ses personnages, que le découpage et ses couleurs sont tout simplement magnifiques. C'est la cerise sur le gâteau.

captain-america-011-coverCaptain America: Sam Wilson #11

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Daniel Acuña • $3.99
Les épisodes de Nick Spencer sont souvent denses en événements mais, aussi, en contenu. Pourtant, cela reste très simple et passionnant à dévorer.