The Mighty Blog

Captain America: Sam Wilson #6

Suite et fin du second arc de Captain America: Sam Wilson. Paul Renaud est remplacé par Joe Bennett mais Nick Spencer est toujours au scénario signant un épisode dans lequel Captain America ne combat pas... Ou plutot, pas directement.

Viper a injecté du poison dans le corps de Captain America - toujours dans sa version loup-garou - le rendant à la merci de Serpent Solutions, l'agence de consulting qui n'est autre que la Serpent Society. Heureusement pour notre héros, il a des alliés sur qui compter et, notamment, le jeune immigrant cobaye de laboratoire, Joaquim.

Autant dire que la couverture du précédent épisode révélait la surprise de ce numéro. Du coup, cela influence beaucoup sur la manière dont on appréhende sa lecture qui en devient presque automatique. Spencer ne réservant aucune surprise de ce côté de l'histoire à part la manière dont Joaquim apprend à se battre grâce à la connection psychique entre eux et Redwing, l'oiseau de Captain America.

Ce qui est plutôt sympathique est de voir un épisode dans lequel Captain America est allongé sur le sol et ne peut combattre. Spencer met le focus sur les compagnons de notre héros. Je ne le dirais jamais assez mais un héros est autant défini par ses actions que par son supporting cast. Le scénariste retrouve vraiment la dynamique de Captain America qui est souvent accompagné par d'autres héros - ou assimilés - dans ses aventures. En plus, le casting choisi est plutôt intéressant.

Il y a tout de même deux petites ombres au tableau. Tout d'abord, Spencer se répète un peu trop sur son discours critique du capitalisme. C'est dommage, l'idée est très intéressante et les réflexions assez poussées. En plus, l'idée de mettre un Fox News qui ne porte son nom en scène est classique mais apporte l'humour cynique nécessaire à cette satire. Mais, ça tourne un peu en rond au bout de trois épisodes. Ensuite, Joe Bennett n'est pas Daniel Acuña ni Paul Renaud. Bien que la transition avec ce dernier ne sera pas trop gênante, il n'est pas aussi bon pour donner du mouvement ni dans le cadrage. La scène finale reste même très faible graphiquement. Il y a du potentiel, et Bennett nous avait montré pire comme planches par le passé mais la série nous avait habitué à l'excellence de ce point de vue-là.

Captain-America---Sam Wilson-006-CoverCaptain America: Sam Wilson #6

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Paul Renaud • $3.99
L'épisode est un peu moins qualitative que les précédents. Faut dire que Spencer nous avait habitué à du très bon donc, lorsque le numéro est seulement bon, forcément le lecteur est un peu déçu. Mais, je suis certain que cela n'est que provisoire. Les pistes lancées par cet épisode sont très intéressantes.