The Mighty Blog

Captain America: Sam Wilson #8

Dernier épisode de Captain America: Sam Wilson dans le cadre de Avengers Standoff: Assault on Pleasant Hill. Nick Spencer et Paul Renaud nous montrent ce que le retour de Steve Rogers jeune pourrait changer dans la vie de Sam.

Pleasant Hill semblait être une bourgade sympathique sauf qu'il s'agissait en réalité d'une prison du S.H.I.E.L.D. dans laquelle Maria Hill utilise une fragment de cube cosmique qui a l'apparence de Kobik, une fillette, pour transformer les super-vilains en américains moyens sans problèmes. Sauf que quelques uns d'entre eux se sont réveillés et Pleasant Hill est devenu un champ de bataille entre super-vilains et le S.H.I.E.L.D.. Captain America informé par Bucky s'y rend et retrouve Steve Rogers. Ils tentent d'arrêter Zemo qui essaye de retrouver l'enfant. Mais celle-ci retrouve les héros en premier et rend sa jeunesse à Rogers avant de disparaître.

Et donc Steve Rogers tel qu'on le connaissait est revenu. Pas celui de Rick Remender après la saga Dimension X, un épris de doutes, non, celui héroïque et qui se pardonne pour ce qu'il a fait endurer à ses proches lorsqu'il était vieux et ronchon. Ce qui est bien avec les retours magiques d'un personnage disparu comme c'est le cas maintenant, nous pouvons aisément imaginer que Kobik n'a pas ramené que le soldat vaillant mais aussi sa bravoure.

Mais l'épisode ne focalise pas sur Steve Rogers. Loin de là. Sam Wilson ne sait pas comment réagir à cela. Va-t-il redevenir Falcon ? Nous connaissons la réponse suite aux annonces et Spencer le sait. Du coup, il officialise le fait que Sam garde le bouclier. Le fait que Spencer prépare également le terrain pour la prochaine série Thunderbolts m'a surpris tout de même. Je ne m'attendais pas vraiment à voir l'équipe prendre forme dans le cross-over.

Spencer fait beaucoup d'humour mais ça marche bien. L'équipe de vilains menée par Zemo n'est pas sans rappeler Cobra, le groupe terroriste qui affronte les G.I.Joe. Il faut dire que le scénariste écrit le Baron comme le Commander Cobra, cruel mais entouré d'incapables. Mais Spencer mène le délire jusqu'au bout avec un plan pour capturer Kobik volontairement montré comme complètement stupide. Et, pourtant, c'est plutôt malin.

Paul Renaud revient sur le titre. C'est un peu dommage que la série n'ait pas de dessinateur(s) régulier(s) réalisant des arcs en entier. Mais, c'est un réel plaisir de voir l'artiste toulousain œuvrer sur la série de Spencer. C'est assez efficace que ça soit dans l'action ou dans les dialogues. Renaud semble essayer de nouvelles choses. Ainsi il tente de donner plus de mouvements lors des scènes de dialogues. J'ai cette impression parce qu'il y a certaines scènes qui ont l'air moins abouties qu'habituellement. En tout cas, ça le fait très bien.

Captain-America---Sam-Wilson-008-CoverCaptain America: Sam Wilson #8

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Paul Renaud • $3.99
Spencer mène sa barque tranquillement et installe de nouvelles choses à la fois dans sa série mais, aussi, dans le Marvel Universe malgré le retour d'un héros classique. Et, justement, la force du récit vient de là, d'offrir de nouvelles choses. Bref, encore un très bon épisode de Captain America: Sam Wilson.