The Mighty Blog

Cemetery Beach #1

Arrête-moi si tu peux

Avant d'écrire la suite de Trees, Warren Ellis et Jason Howard s'associent pour une nouvelle série, Cemetery Beach. Le pitch est simple : un homme s'échappe d'une prison et tente de revenir chez les siens.

Jason Howard a demandé à Warren Ellis de lui écrire une série d'action, en attendant la suite de Trees. Ellis a commencé par écrire la scène d’interrogatoire du début du numéro et a ensuite écrit un condensé d'actions. C'est la promesse d'Ellis et c'est exactement ce qu'il nous donne ici. Michael Blackburn est un militaire qui est chargé d'explorer des territoires inconnus et s'est retrouvé coincé dans une cellule. On apprend assez vite que l'action prend place sur une colonie créée par l'humanité il y a des dizaines d'années et que Blackburn est chargé d'enquêter dessus.

Ellis marrie donc sa volonté de faire une série d'action avec son genre préféré : la science-fiction. On apprend pas mal de choses sur l'idée de base d'Ellis, même si les dialogues se font rares une fois l'interrogatoire (brutalement) fini. En effet, nous avons droit à la présentation du héros, de son alliée de circonstance et c'est tout. Pas beaucoup d'autres personnages sont pour l'instant présents, même si les derniers instants introduisent un autre personnage important. En tout cas, on est happé par l'histoire et le rythme qu'Ellis met dans ce premier numéro.

Jason Howard est la première personne à remercier pour le rythme bien géré de ce numéro. Le script a été fait pour lui et il lui rend plus que bien. Peu de dialogues, plein d'actions, de véhicules qui explosent et de coups de feu tirés. Howard s'en donne à cœur joie et propose un premier numéro excellent. On le connaissait à l'aise dans un style plus calme, il donne ici la pleine mesure de son talent.

Cemetery Beach #1

Image Comics • Scénario : Warren Ellis - Dessins : Jason Howard - Couleurs : Jason Howard - Lettrage : Fonografiks • $3.99

Ce premier numéro remplit le cahier des charges et donne très envie de voir la suite. Jason Howard est excellent et fournit un premier numéro magnifique. Warren Ellis propose de son côté une histoire solide, avec une intrigue classique mais un univers plus original. À suivre de près !