The Mighty Blog

Civil War II #0

Olivier Coipel retrouve Brian Michael Bendis le temps d'un épisode. Pas n'importe lequel ! Il s'agit du prologue à Civil War II, l'événement qui va secouer le Marvel Universe cet été. Et, ça commence très bien !

L'épisode du FCBD ne faisait que de faire dans le spectaculaire nous lâchant trop d'éléments pour que ça paraisse crédible dans la forme et pas assez pour que ça soit passionnant dans le fond. J'avais trouvé cela sympathique, sans plus. Mais, clairement, si Bendis avait reproduit cet effet avec ce prologue, ça ne serait pas passé.

Heureusement, il ne le fait pas. Nous avons au contraire une histoire très posée nous dévoilant, à un instant T, quatre des protagonistes de la guerre civile à venir. Et, Bendis est malin, il joue avec ce qui a été dévoilé dans le numéro gratuit afin d'attiser encore plus la curiosité. Ainsi, nous découvrons She-Hulk qui tient un plaidoyer tout à fait intéressant sur l'apparence des faits et ce qu'ils sont réellement. Forcément, mis en perspective avec les éléments que nous connaissons de Civil War II - par le biais du fascicule du FCBD, nous voyons que Jennifer n'est pas au-dessus de ça et qu'elle-même.

Autre fait intéressant, le rapprochement entre War Machine et le Gouvernement. À l'instar du premier Civil War, celui-ci pourrait être politisé. De même, avec ce que nous avons vu dans "l'épisode en mise en bouche", ce rapprochement peut avoir des conséquences très inattendues.

Enfin, nous découvrons les doutes de Captain Marvel à propos de sa nouvelle fonction dans le Marvel Universe en discutant avec un certain psychologue que nous pensions sans pouvoir depuis la fin de la précédente série sur Hulk. Mais peu importe, les doutes et les certitudes de Carol Danvers sont très intéressants. Bendis arrive à donner de la saveur et de la complexité au personnage, ce que sa série solo rate complètement.

Mais, là où Civil War II commence vraiment c'est dans les deux courtes scènes nous introduisant Ulysses, le futur Inhumain qui voit le futur et qui sera au centre du conflit entre super-héros. Nous découvrons ici ses origines et sa première vision. Ce que je trouve intéressant c'est ce que nous dévoile Bendis. Il s'agit de la première fois que je vois le fameux nuage de Terrigen Mist qui crée les Inhumains et tue les mutants. Les séries X-Men et Inhumans refusent de nous le montrer alors qu'ici, et son aspect menaçant, il ouvre de nombreuses perspectives intéressantes. Par sa taille et son aspect, il pourrait générer une forme de culte, il pourrait intéresser plus de monde - ce qui est le cas finalement comme nous montre Bendis ici.

Olivier Coipel est en très grande forme. Il a une manière toute particulière de traiter l'épisode avec de véritables fresques marquantes. Le plaidoyer de She-Hulk est exceptionnel. Je partage l'avis de Xavier Fournier à ce sujet, il faut offrir au dessinateur une série She-Hulk (écrite par Bendis ?). La case large dans laquelle Carol Danvers est reflétée dans la vitre avec la ville en fond est magnifique. Et, j'ai déjà évoqué le nuage Terrigen Mist qui parait vraiment menaçant. Coipel est un dessinateur malheureusement trop rare et ça se confirme.

Civil War II (2016-) 000-000Civil War II #0

Marvel Comics • Par Brian Micheal Bendis & Olivier Coipel • $3.99
Si tout Civil War II est de cette qualité, Bendis pourrait nous offrir l'un des meilleurs événements qu'ait connu Marvel. Malheureusement, il ne s'agit qu'un prologue pendant lequel le scénariste peut s'étaler sur le développement de ses personnages tout en plaçant la situation souhaitée. Mais autant, je n'étais pas plus intrigué que ça par l'événement, depuis la lecture de ce numéro 0, je suis impatient de voir la suite.