The Mighty Blog

Civil War II #1

Brian Michael Bendis et David Marquez lancent l'énorme event estival de l'année, Civil War II ! Après le conflit sur les identités civiles des héros, l'univers Marvel va être divisé pour une raison bien plus futuriste... Alors, de quel côté êtes-vous ?

On ne va pas se mentir, Civil War de Mark Millar et Steve McNiven n'avait pas nécessairement besoin d'une suite. La saga, déjà excellente en l'état, avait radicalement modifié les Avengers, alors sa suite, sortie très proche d'un film éponyme, avait fort à faire pour convaincre. Mené par Bendis, qui a parfois du mal avec ces grosses mini-séries (on se souvient d'Age of Ultron), ce premier numéro avait une pression monstrueuse...

Et c'est un pari réussi ! Je suis parfois de mauvaise foi sur les séries de l'auteur, qui me fatigue sur certains titres et m'éblouit sur d'autres, mais là c'est vraiment le haut du panier chez l'écrivain. On ne révélera pas trop l'histoire, qui fait grandement écho au numéro du Free Comic Book Day, mais on la rapprochera de deux choses : en premier lieu les grandes préoccupations sécuritaires et paranoïaques de notre époque, et surtout d'une des plus grandes œuvres de la SF, Minority Report. Les enjeux sont très clairs, et comme me l'a fait remarquer un ami, en sortant du numéro, je suis bien incapable de dire qui je soutiens.

Ce numéro d'introduction est long mais se dévore, et il amène parfaitement les grands enjeux de la saga. On commence à entrevoir quels seront les rôles de chacun, on comprend leurs motivations et c'est bien amené. Le numéro 0 avait bien construit ses personnages et Bendis s'en sert pour démarrer le conflit avec talent. Ce n'est pas fait à la légère, il y a déjà des conséquences importantes dès ce premier numéro et le conflit a un fond politique plus qu'intéressant. Par ailleurs, les rôles de Tony Stark et de Carol Danvers sont compréhensibles et humains et Bendis les écrit tous les deux parfaitement. Il y a une vraie humanité qui se dégage de ce numéro, qui prend le temps de s'attarder sur des personnages réalistes et humains et qui rendra le conflit d'autant plus passionnant.

En prime, on n'oublie pas le côté "Marvel", en faisant défiler de manière organique quasiment tous les héros du moment pour une scène d'action absolument jouissive, suivie d'un moment plus calme, agréable et fun. Les scènes de célébrations entre héros me manquent toujours beaucoup et Bendis se fait plaisir en ramenant un casting déjà colossal. Il aime ses héros, il aime ce genre de série et ça fait plaisir de le voir écrire quelque chose avec autant d'ambition. C'était peut-être ce qui lui manquait sur certaines séries...

Et, pour ne rien arranger, c'est absolument magnifique. David Marquez a eu le temps de dessiner ses numéros, et l'artiste prouve qu'il est à un autre niveau face à la concurrence. Le fait qu'il travaille en numérique lui permet d'assurer des pages somptueuses, gigantesques, remplies de détails et toujours immaculée. Rien n'est laissé au hasard, il gère aussi bien les magnifiques scènes d'action (et je pèse mes mots) que les dialogues,et chaque page est hallucinante. Les héros ont vraiment une certaine grâce quand ils sont dessinés par Marquez et la page où ils arrivent tous d'un seul coup justifie à elle seule l'achat du numéro. Enfin, les couleurs de Justin Ponsor sont sublimes, parfaitement réfléchies et magnifient l'action. Un sans-faute.

Civil War II (2016-) 001-000Civil War II #1

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & David Marquez • $3.99
Loin d'être une simple redite de la série originale, ou même du film, ce premier numéro démarre parfaitement la saga et donne vraiment confiance pour la suite. L'alchimie entre les deux artistes est parfaite et le conflit est suffisamment intéressant pour qu'on se questionne dessus. Espérons que la série garde ce niveau !