The Mighty Blog

Cry Havoc #5

Avant-dernier numéro du premier arc de Cry Havoc. Simon Spurrier décide qu'il est temps de regrouper toutes les histoires, qui n'ont jamais été aussi proches de former un tout. Que va-t-il advenir de Lou Canton ?

Comme sur certaines des ses autres histoires (je pense à The Spire), les récits de Simon Spurrier prenne plus d'ampleur au bout d'un moment. C'est une lecture qui peut paraître difficile tant l'auteur donne parfois l'impression de faire une rétention d'information, mais ça paie ensuite. Et ce numéro, c'est le numéro où ça commence à payer. Lou et son futur enfant sont toujours retenus prisonniers, car il serait le Zeitgeist. Pendant ce temps (bon, pas vraiment, avant en fait), c'est le gros bazar en Afghanistan.

A Londres, là où tout commence vraiment, elle lâche de plus en plus sous l'emprise du loup-garou. Et dans ce numéro, ce qui a été préparé dans les précédents épisodes a lieu. On a en effet les infos sur son départ en Afghanistan, mais aussi sur l'origine de son enfant. Ce numéro 5 est donc assez charnière dans la série car il fait le lien entre tout le numéro, pour préparer un final qui s'annonce chouette.

Ryan Kelly assure toujours, accompagné par Nick Filardi, Lee Loughridge et surtout un Matt Wilson encore une fois génial. Son duo avec Ryan Kelly est celui qui fonctionne le mieux à mes yeux. Le grain utilisé par le coloriste sied parfaitement au trait et à l'univers de la série. Mais de façon plus générale, la série est très belle, et ce depuis le premier numéro.

cry-havoc-05-coverCry Havoc #5

Image Comics • Par Simon Spurrier & Ryan Kelly • $3.99
Simon Spurrier commence à ranger ses jouets pour qu'on puisse comprendre ce qu'il avait en tête. Il ne reste plus beaucoup de zones d'ombre, et la fin de cette histoire arrive bientôt!