The Mighty Blog

Damage #1

La nouvelle série (régulière ?) Damage lance la gamme The New Age of DC Heroes que l'éditeur, DC Comics, met en avant. en effet, ses créateurs vedettes sont en charge des titres. Ainsi, celui-ci est écrit par Robert Venditti et dessiné par Tony Daniel. Par contre, il est difficile de ne pas penser que cette nouvelle ère ressemble beaucoup à la concurrence.

Compliqué d'occulter les aventures de Hulk avec ce premier épisode de Damage malgré la présence de la Suicide Squad dans ces pages. En effet, le nouveau titre de DC annoncé comme le lancement de la nouvelle ère des héros et héroïnes DC raconte l'histoire de Ethan Avery qui, lorsqu'il est énervé, devient une créature colossale bleue qui détruit tout sur son passage. Cette dernière est poursuivie par l'armée menée par une Générale qui ressemble à une version féminine du Général Ross et au physique de Nick Fury.

Oui, compliqué de ne pas penser à Hulk vu que ce premier épisode ressemble à un pastiche des aventures du géant de jade de Marvel Comics.

Il n'y a pas de problème en soit de "s'inspirer" de la concurrence pour apporter de nouvelles choses à son propre univers. L'histoire nous montre que c'est arrivé un paquet de fois mais c'est, étrange, d'annoncer un nouvel age des héros DC en copiant simplement - parce qu'il n'y a pas la moindre nouveauté vis à vis de Hulk - l'un des héros culte de son concurrent. C'est un peu comme si DC nous annonçait que son avenir est... Marvel !

Et si cette impression s'arrêtait à là mais cette gamme va inclure deux versions des Fantastic Four (Terrifics et Challengers of the Unknown), de Doctor Strange (Unexpected), de Spider-Man (Sideways), de Ghost Rider (The Curse of Brimstone), de The Punisher (The Silencer) et d'un groupe composé de Red Wolf, Ghost Rider, Moon Knight et Werewolf by Night (The Immortal Men). Bien évidemment, ce n'est qu'un jugement sur l'apparence mais que ça soit le premier épisode de Damage ou la preview de Sideways incluse dans ce numéro ne trompent guère sur ce point. Bien évidemment, il se peut - et à ce stade, j'espère - que nous soyons surpris par la suite.

Pour lancer cette nouvelle ère, DC mise sur ses vedettes maison. L'éditeur considère toutes fois prendre des risques en mettant en avant les dessinateurs de ces titres, mais il s'agit uniquement de stars qui peuvent vendre des comics à leur nom. Et, puis, en connaissant un peu la carrière de Tony Daniel, le faire dessiner sur un personnage qui ressemble à un croisement entre sa propre création The Tenth et Cy-Gor, personnage qu'il a co-créé avec Todd McFarlane pour les besoins de la série Spawn, ressemble plus à miser sur une valeur sûre qu'une véritable prise de risque...

Damage #1

DC Comics • "Out of Control" Part 1 • Scénario : Robert Venditti - Dessins : Tony Daniel - Encrage : Danny Miki - Couleurs : Tomeu Morey - Lettrage : Tom Napolitano • $3.99

L’épisode se lit très vite et, finalement, on est tellement obnubilé par la ressemblance avec Hulk qu’il est difficile de se faire un avis objectif sur le titre. Comme ce n’est pas désagréable, je lirai le prochain numéro.