The Mighty Blog

Damian Son of Batman

Damian Son of Batman est une mini-série en 4 épisodes écrits et dessinés par Andy Kubert. Comme son nom l'indique, elle est centrée sur Damian Wayne pourtant décédé il y a peu dans Batman, Inc. Mais n'y voyez pas comme un potentiel comeback, il s'agit de tout autre chose.

Lorsque le premier épisode de Damian Son of Batman est sorti, tout le monde se demandait s'il s'agissait de la suite de Batman, Inc. ou d'une réalité alternative. Et, Andy Kubert n'apporte pas de réponse à la question. Ce n'est pas forcément un reproche puisque la mort de Damian dans le présent nous fait poser certaines questions concernant le run de Grant Morrison sur la série Batman. Notamment à propos de Batman #666 où l'on a pu voir le futur avec Damian porter le costume du Chevalier Noir. Bien sûr, apres la lecture de Batman, Inc #13, Morrison laisse à qui le veut un moyen simple de faire que ça se réalise.

Damian-Son-of-Batman-1

Cette mini-série montre le futur de Gotham où Damian et Batman combattent le mal cotes à cotes jusqu'au jour où Bruce se fait tuer. C'est sur ce postulat que la série démarre. Et on reconnaît l'univers que Kubert a construit avec Morrison sur Batman #666. D'ailleurs, apparemment, le Trade Paperback devrait sortir en juillet avec cet épisode inclus. Ce n'est pas pour rien. Kubet n'essaie clairement pas de monter son univers, il raconte le prologue de cet épisode et montre comment Damian est devenu Batman.

En terminant le 4ème épisode, je me suis dit que tout cela avait un intérêt limité et que de voir Damian, un personnage mort dans le présent, devoir reprendre le flambeau après le décès de son père n'apportait rien en soit. Même si voir Damian se battre pour continuer le boulot inachevé qu'il a entamé avec son père afin d'honorer la mémoire de ce dernier est touchant. Et puis, là, je me suis rendu compte que cette histoire était peut-être qu'une simple analogie avec ce qu'a vécu Andy Kubert après le décès de son père - avec qui il travaillait sur Before Watchmen: Nite Owl. Les similitudes sont là : Andy Kubert a aussi décidé d'être dessinateur de comics comme son père et on peut fortement imaginer qu'il a dû se poser les mêmes questions que Damian se posent dans la mini-série - "dois-je continuer ?", "comment cela va être perçu par mon entourage ?"...

Damian-Son-of-Batman-2

Bien sûr tout cela est romancé : la relation entre Batman et Damian est plus extrême mais, en relisant les 4 épisodes, on peut voir y voir une certaine analogie. Peut-être que le style d'écriture d'Andy Kubert est trop jeune pour que l'hommage soit complètement réussi. D'ailleurs c'est cette jeunesse et inexpérience dans la scénarisation (et surtout les dialogues) le point faible de la mini-série. C'est dommage surtout que graphiquement c'est magnifique. Kubert maitrise la gestuelle de Damian (après tout il l'a créé) mais aussi l'ambiance qu'il veut imposer dans son histoire. En plus, la colorisation de Brad Anderson est magnifique.

Damian-Son-of-Batman-3

Je pense que, malgré les faiblesses du récit, l'achat en Trade Paperback est recommandé - tout spécialement s'il est accompagné de Batman #666. C'est une histoire qui se lit bien et que j'ai trouvé plus intéressante en un seul bloc qu'en mini-série. De plus, j'espère qu'Andy Kubert rédigera une préface expliquant ses intentions derrière cette histoire. J'espère aussi que malgré la réception mitigée du public, Andy Kubert n'arrêtera pas d'écrire et nous offrira d'aussi bonnes histoires que celles qu’écrivaient son papa. Damian, lui, n'a pas abandonné.