The Mighty Blog

Dead Inside #1

John Arcudi (le scénariste du génial Rumble, faut-il le rappeler) revient avec une nouvelle création, Dead Inside, avec Toni Fejzula. Exit les monstres et le fantastique, Arcudi propose ici un polar, qui s'annonce sombre.

Dans ce comic book, on suit l'inspectrice Caruso, qui est sommée d'enquêter sur un meurtre assez sanglant. Celui-ci a eu lieu dans une prison et elle n'a pas vraiment d'éléments pour l'aider. Pas de bruit particulier, pas de caméras fonctionnelles, pas de témoins. On peut penser ici que Arcudi profite de son histoire pour émettre un petit tacle envers le système carcéral américain.

Le problème, c'est qu'on a affaire à un meurtre dans une prison. Donc le plus vite c'est expédié, le mieux c'est. Et c'est en substance ce qu'on fait comprendre à Caruso. Du coup, il est compliqué pour elle de travailler dans ses conditions. Mais elle n'est pas du genre à abandonner, et au détour d'une conversation anodine, elle va se rendre compte de quelque chose qui a son importance.

Bon premier numéro pour Dead Inside, même si c'est pour l'instant très classique pour le scénario. Arcudi prend néanmoins le temps de développer déjà pas mal ses personnages, notamment l'héroïne et son entourage. Graphiquement, c'est spécial. Je ne dirais pas que c'est moche, mais il faut un petit temps d'adaptation au trait de Toni Fejzula. L'aspect de certains visages est parfois un peu hasardeux. Sa narration est réussie et les couleurs d'André May sont bien choisies. Sombres, tirant vers le rouge et le bleu, elles maintiennent l'ambiance particulière de la série.

Dead Inside #1

Dark Horse Comics • Par John Arcudi, Toni Fejzula & André May • $3.99
Début classique, mais pas inintéressant pour Dead Inside. John Arcudi débute une histoire sans vraiment faire de vague, mais en installant bien ses personnages et en proposant un bon début d'enquête. On pourrait bien avoir là une bonne série si les choses décollent et que l'auteur parvient à garder cette ambiance.