The Mighty Blog

Deadly Class #5

Voilà LA série qui me plait le plus en ce moment. Une série qui a un dynamisme et un ton propre à elle. Je ne le répéterait jamais assez : lisez Deadly Class. Et cet épisode ne me fais pas mentir.

Des élèves de l'école des assassins ont fait le mur pour partir à Las Vegas tuer le père de Billy. Enfin, pour que Marcus tue le père de Billy. Mais lorsque le commandité est défoncé au LSD, rien ne peut se passer comme il faut.

La plus grande réussite de l'épisode est certainement d'offrir l'histoire du point de vue d'un mec défoncé au LSD. Marcus voit des choses, sent des choses qui sont faussées. Lorsque réalité et trips se mélangent s'est étonnant. On voit Marcus tenter de reprendre le contrôle et ce n'est pas évident et drôle des fois.

Mais derrière ce délire, Rick Remender continue son travail sur la thématique générale de la série. Montrant à quel point un personnage détruit par la vie peut arriver à un point de non-retour. Bien sûr, ici, le propos est exagéré - et heureusement - mais on voit bien que le personnage cool de la bande n'est peut-être pas le mec solide qu'il prétend être.

Et encore une fois, Remender propose sa vision de Degrassi High où les amourettes ont leur place même aux moments les moins opportuns.

Si on tourne les pages avec délectation, ce n'est pas que grâce au scénario prenant de Remender mais aussi grâce à la partie graphique. Wes Craig est le dessinateur idéal pour cette série. C'est fin et les scènes sont à chaque fois très claires. Les couleurs de Lee Loughridge contribuent réellement à l'ambiance. Mais,dans cet épisode, c'est le travail de Rus Wooton qui est très remarquable. Il place le texte comme un ligne à suivre qui nous emmène à la prochaine case. On suit le cheminement que prend Marcus sur les toits des voitures grâce à lui. Il y a un véritable travail graphique et une cohérence totale entre les 3 artistes qui fait plaisir à voir.

Deadly-Class-005-CoverDeadly Class #5

Image Comics • Par Rick Remender & Wes Craig • $3.50
Je ne peux m'empêcher de chanter les louanges de Deadly Class tellement je trouve ça excellent. Drôle, inventif, chargé en émotions, beau et surprenant. La fin de l'épisode est exceptionnel avec cette page noire et ce simple texte "KRACK" et donne envie de lire la suite au plus vite.