The Mighty Blog

Deadly Class #8

Difficile d'écrire la critique de cet épisode de Deadly Class directement après sa lecture tellement il prend aux tripes. Rick Remender nous dévoile ainsi le lien entre Marcus et le mystérieux bouseux qu'on a vu à Las Vegas.

Il y a des choses un peu agaçantes lorsqu'un scénariste décide de faire entre en jeu le secret de l'un de ses personnages. Notamment le silence forcé comme si les protagonistes ne discutent pas entre eux. Marcus est lié au fermier, Chester Wilson. Lorsque ce denrier apparait et le héros refuse d'en parler aurait pu être lourd et banal. Au final, Remender arrive à justifier ce silence puisque, même ici, à l'heure des révélations, il préfère se taire et dévoiler à Saya son journal intime.

C'est là que les talents de Wes Craig aux dessins, de Lee Loughridge aux couleurs et Rus Wooton au lettrage ne se démontrent plus mais s'imposent. On ne regarde pas un flash-back, on est projeté en plein dedans. Le texte est écrit différemment. Les décors sont flous (sans aucun effet numérique) et donnent un aspect nébuleux centrant sur le souvenir et non pas ce qui l'entoure. Et les couleurs choisies sont en rupture complètes avec la scène dans le présent.

Un présent qui est antérieur à l'épisode précédent d'ailleurs. Un choix qui permettait à Remender de créer la surprise et qu'il justifie à la fin de cet épisode. Encore, une fois, l'auteur aime jouer avec la ligne temporelle de ses titres afin de construire l'histoire à sa manière.

L'histoire secrète de Marcus est dans le ton de ce que le livre propose habituellement et il n'explique pas tous les mystères autour du personnage. Mais, il en donne assez pour comprendre la haine de Marcus envers Wilson et surtout pourquoi ce dernier veut se venger. En tout cas, la fin du récit est incroyable.

En tout cas, cela confirme ce que je pensais du livre, il s'agit de l'oeuvre la plus personnelle de Rick Remender dans laquelle il s'exprime librement avec son esprit punk. Sa description de l'orphelinat dans lequel Marcus a vécu ne fait aucun doute là-dessus.

Deadly-Class-007-CoverDeadly Class #8

Image Comics • Par Rick Remender & Wes Craig • $3.50
Deadly Class dépasse mes espérances ; ce numéro est à couper le souffle. Et puis, parce que je ne le dirais jamais assez, la partie graphique est exceptionnelle.