The Mighty Blog

Death of the Inhumans #1

Marvel Comics lance une nouvelle mini-série événement, une parmi bien d'autres mais celle-ci a la particularité de nous annoncer la mort des Inhumain•e•s. La promesse du titre Death of the Inhumans de Donny Cates et Ariel Olivetti est tenue dès ce premier épisode.

Ces dernières années, il semble que Marvel ne sait pas trop quoi faire avec la licence Inhumans. En prévision de l'adaptation cinématographique, Marvel avait lancé Inhumanity. D'abord sous la houlette de Matt Fraction, c'est Charles Soule qui a dû les mettre en avant notamment en créant de nouvelles têtes, les fameux Nuhumans. Sauf que le succès n'a pas été au rendez-vous, les séries spin-off ne se sont pas démarquées et n'apportaient pas grand chose. En plus avec les rumeurs insistantes - mais infondées - que Marvel voulait remplacer les mutant•e•s par les inhumain•e•s, la période All-New All-Different Marvel a été compliquée.

L'apparition des Inhumain•e•s dans la série TV Agents of S.H.I.E.L.D. a l'air d'avoir confronté Marvel Studios à revoir sa copie en sortant d'abord une série TV sur la famille royale plutôt qu'un film mais, elle a été un échec et, depuis, nous n'entendons plus parler du film.

Du coup, dans les comics, après un troisième relaunch, les titres Royals, Black Bolt et Secret Warriors se sont arrêtés après une réception mitigée de la part des lecteurs et des lectrices - même si la série Black Bolt vient d'obtenir un Eisner Award. Quoiqu'il arrive, l'éditeur est dans une sorte d'impasse ne sachant pas vraiment comment relancer l'intérêt. Du coup, une mort annoncée pourrait être une bonne chose puisque qui dit "mort" dans les comics dit possiblement "résurrection" nettoyant les personnages des errances éditoriales passées.

Ainsi Donny Cates ne perd pas l'objectif de tuer les Inhumain•e•s et il commence le massacre dès les premières pages de cet épisode dans lesquelles nous apprenons que les Kree en plein deuil de leur planète détruite durant Black Vortex ont décidé de rassembler toutes leurs forces notamment leurs progénitures. Ainsi, ils envoient Vox, une sorte de négatif de Black Bolt qui soumet les Inhumain•e•s à travers l'univers ou les éradique au cas échéant. Forcément, la famille royale ne peut pas laisser passer cela alors elle décide d'affronter la créature.

Donny Cates a bien compris la consigne donnée par le titre de la mini-série puisque de nombreux Inhumain•e•s meurent dans ce premier numéro, même deux de mes favoris. J'ai tout de même du mal à voir comment à ce rythme-là il va arriver à remplir les 4 prochains épisodes, d'autant plus que l'intrigue est assez fine et que les enjeux semblent déjà révélés. Certes, les héros et héroïnes vont devoir affronter un ennemi surpuissant mais celui-ci est semble-t-il dénué de background le rendant plus épais - ce qui ne l'empêche pas d'être charismatique.

L'épisode est franchement super efficace mais il manque un je ne sais quoi pour le rendre plus dramatique - et donc plus accrocheur. Je pense que Ariel Olivetti malgré tous ses talents a du mal à réussir les scènes marquantes, elles sont traitées au même niveau que le reste - il n'y a que l'entrée de Vox qui réussit à l'être. Du coup, cela donne presque l'envie de ne pas trop croire à ce que l'on voit...

Death of Inhumans #1

Marvel Comics • Scénario : Donny Cates - Dessins : Ariel Olivetti - Couleurs : Jordie Bellaire - Lettrage : Clayton Clowes • $4.99

Cates est un scénariste talentueux et il prouve encore là et il va bien falloir cela pour combler les 4 prochains épisodes tellement tout semble presque réglé dans ce premier numéro. Ça reste tout de même intriguant.