The Mighty Blog

Defenders #10

Ultime épisode d'une superbe série

La série regroupant Jessica Jones, Daredevil, Iron Fist et Luke Cage, Defenders, s'arrête (provisoirement ?). Mais plus qu'un simple au revoir, Brian Michael Bendis et David Marquez balancent un souffle nouveau à l'ensemble du Marvel Universe.

Vu l'ampleur de la saga, il était difficile d'apporter une fin à Defenders satisfaisante. En effet, avec le Kingpin est lisse pour devenir maire de New-York, sa place en tant que caïd de la pègre est vacante et divers personnages vont s'affronter - et faire couler beaucoup de sang - dans les rues de la ville. Il était difficile de ne pas statuer d'un nouveau caïd et que les Defenders l'arrêtent. D'autres viendraient alors à s'affronter et l'histoire de Brian Michael Bendis tournerait en rond.

Dans cet épisode, l'un des protagonistes avance alors à grand pas et les Defenders se rendent compte qu'il est plus puissant que prévu. Cela n'empêche que nos héros et notre héroïne se batteront jusqu'à la fin s'il le faut.

La fin ouverte est pourtant la meilleure fin de run imaginable dans une série installée dans un univers partagé. Bendis dit bien au revoir à des personnages qu'il a adoré écrire mais il passe le relais en montrant ce que les Defenders doivent représenter. Et, c'est absolument génial. D'autant plus que cette fin iconique ne laisse pas le temps de verser une larme en se disant que Bendis n'écrira plus ces personnages, c'est plutôt un appel du pied du scénariste à Marvel afin de lui demander de bien prendre soin de ses bébés et de montrer comment ce groupe peut évoluer - ou devrait évoluer tout simplement.

Les dix épisodes de la série ont été fabuleux grâce à l'équipe créative... Oui, le premier épisode de la série était plutôt convenu en terme d'histoire mais l'association des dessins très léchés de David Marquez et les couleurs de Justin Ponsor ont donné un charme certain au titre. Et, tout est allé en s'améliorant. Maintenant, nous sommes à passer de planches dynamiques à shots de groupes qui devraient encadrer sur mon mur du salon. Ce titre s'arrête bien trop tôt à mon goût.

Je me permets de terminer la critique en parlant de Ponsor, coloriste très talentueux que nous adorons au sein de l'équipe. Malheureusement, il est atteint d'un cancer et malgré sa notoriété, il est comme beaucoup d'auteurs et d'autrices de comics sans couverture sociale qui lui permet de couvrir ses frais médicaux. Une cagnotte a été lancée par un proche de l'artiste afin de toucher de l'argent. Bien que la somme demandée a été atteinte, il se peut qu'elle ne couvre pas tout le traitement. Du coup, si vous voulez soutenir cet artiste à la hauteur de vos moyens, tout se passe en suivant ce lien. Nous sommes de tout cœur avec Justin Ponsor et ses proches et nous espérons qu'il arrivera à vaincre ce cancer ou, au moins, moins souffrir.

Defenders #10

Marvel Comics • To The End! • Scénario : Brian Michael Bendis - Dessins : David Marquez - Couleurs : Justin Ponsor - Lettrage : Cory Petit • $3.99

Defenders a été une série géniale et elle me manque déjà.