The Mighty Blog

Defenders #7

La lutte pour le contrôle de New-York continue dans les pages de Defenders. Brian Michael Bendis et David Marquez montrent une guerre sans merci entre les divers prétendants au titre de Caïd dans laquelle se pointe des visages inattendus.

En presque 20 ans, Brian Michael Bendis a écrit de nombreux personnages Marvel mais, je crois que c'est la première fois qu'il a sous sa plume Deadpool. Le mercenaire a le droit à la page de garde qu'il vole tout.simplement à Jessica Jones et à Ben Ulrich qui tiennent ce rôle habituellement. Le scénariste se lâche complètement avec ce personnage très bavard et expert pour percer le quatrième mur. C'est hilarant.

Passé cette superbe blague à répétition, nous retrouvons ainsi nos héros pris au milieu de cette guerre entre potentiels Caïds. Enfin, nous retrouvons surtout Iron Fist qui essaie d'obtenir à sa manière des réponses de la part d'Elektra. Cette scène d'action complètement muette est d'une efficacité sans nom grâce à David Marquez plus en forme que jamais. J'ai presque l'impression que les auteurs se sont mis en tête d'offrir le combat entre les deux personnages que les fans auraient voulu voir dans le série Netflix Defenders. Si c'est le cas, autant dire que c'est réussi.

L'intrigue en elle-même est très bien aussi, Bendis prend des raccourcis bien venus pour l'interrogatoire en utilisant habilement le don de Daredevil afin de laisser plus de temps à cette guerre des Caïds qui bouleverse vraiment tout le milieu mafieux new-yorkais au sein du Marvel Universe.

Defenders #7

Marvel Comics • "Kingpins of New-York" Part 2 • Scénario : Brian Michael Bendis - Dessins : David Marquez - Couleurs : Justin Ponsor & Paul Mounts - Lettrage : Cory Petit • $3.99

La série Defenders confirme le tir : c’est beau, dynamique, prenant, intriguant, efficace et avec des personnages haut-en-couleurs. En plus, ce numéro a le droit à la meilleure introduction jamais écrite. Il faut lire Defenders !

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs