The Mighty Blog

Doctor Strange #390

Donny Cates termine son run sur la série Doctor Strange avec ce numéro qui est à l'image de tout ce que je pense de la série... L'action en moins.

Cates n'aura pas été indulgent avec Strange, il l'aura même poussé à faire des actions dont il est peu fier. Ainsi, l'une de ses proches, Zelma, est partie et il le regrette.

La relation entre Zelma et Strange est une amitié forte et c'est pour cela que la jeune femme vient rendre visite à son ami pour lui donner une chance de s'expliquer. Mais, il est absent et c'est Spider-Man qu'elle trouve à la place. Cates joue alors la carte de l'humour - et du coup ce n'est pas étonnant de voir Chip Zdarsky dessiné une interlude dans ce numéro - avant de nous baigner dans de l'émotion pure et douce avec la fin idéale à ce run.

Cates est un maître en terme de narration, il sait mettre les choses en place pour donner des effets de surprise ou humoristique, apporter le doute chez le lecteur, et rendre ses récits passionnants. Et puis, il y a cette impression très agréable qu'il se passe une multitude de choses dans un seul épisode sans que cela soit brouillon ou dense. Très clairement, je suis devenu fan du scénariste et c'est pour cela que je me suis laissé tenter par la série Venom qu'il écrit alors que je m'en fous royalement du personnage.

Nous retrouvons Frazer Irving aux dessins, un artiste que je trouve trop souvent cloisonné dans un genre - les histoires qui se déroulent dans des dimensions mystiques - alors qu'il est capable de mille choses comme le prouve ce numéro. Nous sommes ici dans un épisode où la seule chose magique est le chien Bats pourtant le style particulier de Irving fonctionne parfaitement.

Doctor Strange #390

Marvel Comics • "Strange Way To Go: Finale" • Scénario : Donny Cates - Dessins : Frazer Irving & Chip Zdarsky - Couleurs : Frazer Irving & Chip Zdarsky - Lettrage : Cory Petit • $3.99

Encore un très bon épisode de Doctor Strange écrit par Cates. Malheureusement c’est le dernier, en espérant que Mark Waid maintienne le niveau.