The Mighty Blog

E is for Extinction #2

Dans le contexte de Secret Wars, Chirs Burhnam explore ce qui aurait pu être l'ère Grant Morrison sur les X-Men si le Professeur Xavier s'était tiré une balle dans la tête pour y déloger sa sœur. Après un premier épisode plutôt drôle, le scénariste passe à l'action et élude pas mal d'intrigues qu'il avait mis en place.

Le Professeur X est mort. Les mutants dominent le monde. Les humains se font opérer par le Dr McCoy afin d'être certains que leurs progénitures aient le fameux gene X qui les rendra mutants. De ce qu'il restait de l'école de Xavier, Magneto en a fondé une autre et à ses propres X-Men qui sont tous les anciens élèves de l'institut. Mais Cyclops, Wolverine et Emma Frost, vieillissants et perdants leurs pouvoirs, décident d'affronter le Maître du magnétisme puisque celui-ci enferme Jean Grey dans un œuf de Phénix lui permettant de manipuler le monde à son image. Afin de leur venir en aide, les anciens X-Men décident d'aller libérer Xorn maintenu prisonnier par les U-Men.

Lorsqu'un dessinateur devient scénariste, il est assez rare de le voir à l'aise aussi rapidement que Burhnam. Je le constatais sur Robin: Son of Batman avec Patrick Gleason qui perd de son efficacité en cadrage, il y avait également le cas de Jim Lee qui pensait d'avantage à l'aspect graphique qu'à élaborer un scénario. L'ancien dessinateur de Batman, Inc. arrive tout de même à rendre son script très accessible et c'est plutôt efficace. Tous les enjeux sont rapidement exposés et les personnages ont des caractères précis et un rôle à jouer.

Ce que je trouve assez remarquable c'est que l'évolution entre le moment qui sépare l'histoire de Morrison et celle-ci (le suicide de Xavier) ainqi que l'action de cet épisode, il semble s'être passé des choses et que Burnham sans forcément y faire référence construit quelque chose de logique. Du coup, on évite les trucs "illogiques" plus pour faire fantasmer le fanboy comme Peter Parker dans le costume de Falcon. À chaque instant, je me suis dit que ça aurait pu basculer vers ce que j'ai lu dans cet épisode.

La trame des anciens X-Men contre ceux de Magneto avance rapidement. Ainsi, à la fin de l'épisode, l'histoire passe à autre chose - mais qui fait encore référence au run de Morrison. Pour le coup, l'intrigue évolue ce que l'on peut reprocher à d'autres séries liées à Secret Wars comme Years of Future Past, par exemple. Il faut dire que les personnages sont bien campés et que Burnham s'est refusé d'ajouter de nouveaux éléments à l'intrigue de New X-Men.

J'adore les dessins de Ramon Villalobos. Ils ne seront pas au goût de tous mais il y a de la personnalité. La manière dont il a de dessiner le pouvoir de Xorn ou l’œuf de Phénix est réussi. Dans ce sens, les couleurs de Ian Herring collent très bien à l'ambiance qu'insuffle le dessinateur.

E-Is-For-Extinction-002-CoverE Is For Extinction #2

Marvel Comics • Par Chris Burnham & Ramon Villalobos • $3.99
Je suis plutôt conquis par E Is For Extinction. Sincèrement j'en attendais pas grand chose. En tant que scénariste, Burnham me surprend agréablement. Il va droit au but et donne de bonnes directives à ses artistes. Je vous invite à découvrir la série parce qu'elle regorge de bonnes idées et de bonnes répliques.