The Mighty Blog

Empress #1

En soit, une nouvelle série de Mark Millar est toujours un plaisir à découvrir. Forcément, on s'y intéresse facilement. Et lorsque le scénariste annonce Empress, titre dessiné par Stuart Immonen, on ne peut qu'avoir hâte de le découvrir. C'est chose faite...

Empress commence en nous expliquant le contexte général en quelques phrases. Avant notre civilisation, il en existait une autre vivant sur Terre, plus avancée technologiquement qui co-existait avec les dinosaures.

Mais Millar ne s'intéresse pas - pour le moment en tout cas - à ce contexte mais plutôt à son histoire, un space-opera qui débute sur les chapeaux de roue. Faut dire que lorsqu'un scénariste travaille avec Immonen, il peut se permettre de réaliser le blockbuster de ses rêves. Faire exploser un vaisseau alien puis éjecter tout son personnel dans le vide intersidéral ? Mais, aucun problème ! Immonen le fait avec une aisance innée. Et même avec le découpage plus dirigiste de Millar - soit très peu de sortie de case et un format widescreen quasi obligatoire. Le dessinateur prouve qu'il est capable du meilleur dans n'importe quelle circonstance. Peut-être que le design des aliens - ou ne sait encore quoi - et des costumes est un peu léger mais passons, c'est sublime.

J'aime également la colorisation de Ive Svorcina moins gros budget que celui de Justin Ponsor, elle réussit le challenge de nous transposer dans le space-opera de Millar.

Je m'attarde beaucoup sur la partie graphique parce qu'elle mérite la lecture. Et puis, le scénario est pour le moment un peu léger. Millar crée une situation de fuite vers l'avant afin de bien attraper le lecteur et le motiver à lire la suite. Mais, le scénario est plutôt basique. Emporia, la femme d'un roi cruel, King Morax, décide de s'échapper, elle et ses enfants, aidée de son garde du corps, le capitaine Dane Havelok. Je pense que certains vous diront que cela fait penser à Mad Max: Fury Road mais cela me parait bien plus simple comme situation et le flashback en fin d'épisode nous montre qu'Emporia n'a pas la même motivation que Furiosa. Quoi qu'il en soit, Millar sait rendre un début d'histoire efficace, par exemple en évitant de trop travailler ses personnages et en leur donnant des caractères simples mais reconnaissables. Du coup, on accroche facilement.

Empress #1Empress #1

Icon • Par Mark Millar & Stuart Immonen • $3.99
Un épisode impeccablement réalisé par Millar mais c'est plus la prestation de Immonen que je retiens pour le moment. En effet, la partie graphique est incroyable. Quant à l'histoire, il s'agit d'une mini-série écrite par Millar et nous nous ferons un meilleur avis sur les prochains numéros. Mais, ça commence très bien.