The Mighty Blog

Extraordinary X-Men #14

Bien mais toujours pas top

Jusque-là, Extraordinary X-Men n'a su convaincre pleinement. Ni franchement bonne ni franchement mauvaise, la série de Jeff Lemire semble partir dans de nombreuses directions et finit par errer. Pourtant, le potentiel est bien présent.

Il me paraît presque évident que Lemire a été freiné dans sa créativité par la direction prise par l'éditorial pour les mutants. Sorti de ce carcan, le scénariste semble avoir des directions mieux définies pour les X-Men. Même si l'arc se décompose en trois intrigues, l'histoire donne l'impression que Lemire se recentre.

Forge est seul dans son laboratoire à analyser Apocalypse. Bon, j'avoue que le voir jouer le rôle de Beast est gênant lorsque nous connaissons ses vrais dons. Mais, peu importe, ce qui compte c'est que Lemire n'a pas montré une franche camaraderie entre lui et les X-Men. Ces derniers ont une véritable tendance de le traiter comme un chien. Je suppose qu'il a joué un rôle dans Death of X, la mini-série qui montre ce qui est arrivé aux mutants entre la fin de Time Runs Out et le début de All-New All-Different Marvel, mais ce n'est pas clair. En tout cas, Lemire le fait volontairement.

Autre constat positif, l'intrigue sur le voyage inter-dimensionnel de Magik et Storm s'avère être sympathique. Je reconnais le travail de Lemire. Maintenant, tout n'est pas bon : le combat de l'épisode dernier n'était que du remplissage. Et, finalement, le but de ce voyage et le cliffhanger me laissent grandement insensible. Le travail fait jusque-là est trop superficiel pour tenir le lecteur en haleine.

L'intrigue à propos de l'aventure de Iceman et Nightcrawler est moins glorieuse. Le traitement de Kurt Wagner est incroyablement mauvais. La fresque découverte sur le mur ne sert à rien dans l'intrigue en cours. Et la résolution est convenue.

Dans le même ordre d'idées, le dialogue entre Logan et Jean m'a gonflé. Ce rapport père/fils est mal venu. Je veux bien admettre que Logan a depuis le temps mis de l'eau dans son vin et a fini par faire son deuil de son histoire avec la télépathe. Du côté de Jean, rien ne l'attache à Logan et, pourtant, elle le considère comme un père. Pourquoi pas... S'ils venaient à dire des choses intéressantes. Là, ils parlent d'une éventuelle relation avec Storm. Et, tout cela est fait sans subtilité.

extraordinary-x-men-014-coverExtraordinary X-Men #14

Marvel Comics • Par Jeff Lemire & Victor Ibañez • $3.99
Lemire gère mal les séries qui mettent en scène des équipes. Ce n'est pas nouveau. Mais même avec un casting réduit et des personnages hauts en couleur, il n'arrive pas à focaliser. C'est dommage, toutes ses intrigues ont du potentiel mais tout est superficiel ou sans réel intérêt.