The Mighty Blog

Fantastic Four #642

Ce retour à la renumérotation originale de la série Fantastic Four - toujours écrite par James Robinson et dessinée par Leonard Kirk - n'indique pas un point d'ancrage pour les nouveaux lecteurs. En effet, la série est toujours dans la continuité de la précédente et elle amorce surtout sa dernière ligne droite. En tout cas, c'est toujours le bordel pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Reed Richards est face à l'homme qui a gâché la vie des Fantastic Four. Ce dernier lui explique son plan et comment il a tout orchestré pour arriver à ce stade. Pendant ce temps-là, les autres FF, à nouveau réunis, veulent comprendre ce qui se passe sauf qu'ils sont arrêtés par les Invaders accompagnés de Doc Green.

Autant dire que le début de l'épisode donne cette impression de stagner. FF contre Avengers (enfin, ici, Invaders) rappelle ce que nous avons déjà vu quelques épisodes précédents. Et même si Robinson tente de rattacher les morceaux de différentes intrigues, cela n'avance pas aussi vite que nous le souhaiterions.

Il ne faut tout de même pas oublier que Robinson sait maitriser un rythme et il sait surtout distiller les éléments afin d'alléger son récit et éviter de perdre le lecteur. Ainsi, la fin accélère nettement le rythme et nous propose une fin pendant laquelle tout bascule à l'avantage des héros (pour une fois).

Sincèrement, la renumérotation n'était pour le moment pas justifiée tellement il s'agit de la suite directe des événements précédents. Dans un sens, cela ne gêne nullement le rangement dans les étagères. En revanche, les héros sont plus unis que jamais et c'est vrai qu'il est difficile d'imaginer que l'équipe se dissout à la fin de cet arc narratif. Enfin, bien sûr, si l'équipe parvient à battre l'ennemi actuel, sa raison d'être ne sera plus. Et c'est peut-être comme ça que Robinson justifiera cette séparation.

Côté dessins, Leonard Kirk est toujours aussi bon et je remercie Marvel de ne pas avoir placé le dessinateur sur une série qui se vend mieux. Kirk découpe ses cases pour fluidifier le récit et les scènes d'action sont excellentes.

Fantastic-Four-642-CoverFantastic Four #642

Marvel Comics • "Back in blue" par James Robinson, Leonard Kirk & Marc Laming • $3.99
The End is Fourever commence ici et pourtant les héros semblent prendre le dessus sur la situation. Robinson continue ici de redéfinir nos héros mais il sait également faire avancer son histoire. Il s'agit toujours d'une excellente série et si la fin de la série est du même niveau, le voyage aura été très bon.