The Mighty Blog

Fantastic Four #7

Le précédent épisode de Fantastic Four m'avait réellement déçu puisque les événements liés à Original Sin semblaient arriver comme un cheveu sur la soupe et paraissaient léger. Heureusement, James Robinson avait une idée derrière la tête. L'arc La chute des FF continue mais le niveau grimpe.

Suite aux événements d'Original Sin, Ben Grimm découvre que Reed et Johnny lui cachent quelque chose depuis longtemps et il est en colère...

Tout commence avec le flash-back signé Dean Aspiel et Nolan Woodward qui n'est pas très beau mais fluide et efficace dans sa narration. C'est justement ce flash-back qui m'avait refroidi au numéro 6 et le niveau ne monte pas plus haut mais après tout ce n'est pas l'acte commis dans le passé (avec Fantastic Four vol.1 #40 de 1965) mais ce que cela soulève.

Après nous montrer les faits, Robinson passe aux explications et il arrive à nous émouvoir. En effet, la détresse mêlée à la colère de Ben est palpable et ce bonhomme grognon qui semblait avoir accepté sa condition est beaucoup plus affecté par celle-ci qu'il n'y parait. J'aime beaucoup l'idée aussi que Ben aille voir Johnny mais pas Reed, la démarche est logique.

Mais l'épisode ne s'arrête pas ça et on découvre avec stupeur ce qu'on nous avait déjà prévenu lors du premier épisode de la série. On le sentait arrivé mais la Chose est tellement cassée à ce moment de l’histoire que c'est encore plus fort.

Tout ça pour dire qu'après la déception d'un épisode précédent plutôt mal géré, celui-ci fait du bien et a une construction bien efficace. On retrouve également un Leonard Kirk très en forme et qui montre ici tout l'étendu de son talent.

Je tiens quand même à noter que Marvel a dû avoir le même problème de maquette que récemment sur Guardians Of The Galaxy. En effet, les couvertures de cet épisode et du précédent semblent être échangées.

Fantastic-Four-007-CoverFantastic Four #7

Marvel Comics • "The Fall of the Fantastic Four Part. 7" Par James Robinson, Leonard Kirk & bien plus • $3.99
Me voilà personnellement rassuré pour la suite du run de Robinson sur Fantastic Four. L'intrigue est prenante et la chute de nos héros semble ne pas être prête à s'arrêter pour notre plus grand bonheur.