The Mighty Blog

Fantastic Four #8

La chute des Fantastic Four est longue et les héros morflent. En revanche, grâce au talent de James Robinson, le lecteur accroche à l'histoire et ne se lasse pas.

Les 4 Fantastiques ne sont plus que 2...

Je rappelle qu'un ennemi travaille dans l'ombre et a provoqué les accidents qui ont bouleversé l'équipe ces derniers temps. Mais, Robinson ne l'évoque pas ici. Je pense parce qu'il a décidé que c'est trop précoce. Et dans un sens, cette information ne manque pas. Le scénariste gère son rythme à sa sauce et apporte des choses intéressantes.

Sue est au centre de l'histoire (dans un sens c'est normal puisqu'au premier épisode on l'a vue raconter cette histoire). Et on la découvre plus faible que jamais avec un Reed qui tente de lui remonter le moral mais qui doit faire face à d'autres problèmes (plus pécuniaires). D'ailleurs, je me demande comment vient s'incruster sa vie en tant qu'Illuminati au milieu de tout ça.

A côté de ça, le scénariste développe le "Robinson-World" avec l'apparition plus ou moins importante de deux des personnages vus dans All-New Invaders. Et on découvre deux autres endroits surprenants qui vont certainement prendre de l'importance dans la suite.

Si vous aimez la couverture, vous allez aimez l'intérieur. Leonard Kirk est en grande forme. Je parle autant du decoupage que de son trait. Un très beau boulot qui accompagne à ravir le scénario de Robinson.

Fantastic-Four-008-CoverFantastic Four #8

Marvel Comics • "The Fall of the Fantastic Four Part. 8" Par James Robinson & Leonard Kirk • $3.99
Épisode de transition dans lequel Robinson fait la synthèse des précédents tout en rajoutant des éléments. On ne sait pas où nous emmène le scénariste mais le voyage en vaut la peine.