The Mighty Blog

Forever Evil #4

Cet épisode de Forever Evil est sorti le jour de Noël et le seul cadeau que l'on attendait de la part de DC Comics et de Geoff Johns c'est que l'histoire décolle un peu. Parce que suivre un petit groupe de vilains tenter de renverser un groupe d'encore plus méchants qu'eux c'est sympathique mais on attend l'affrontement. Et on se rend compte que l'équipe de rebelles n'est pas encore complète. Bon... On continue mais on commence à ne plus y croire.

Lex Luthor accompagné par Black Manta, Black Adam, Captain Cold et Subject B-Zero (Bizarro) prépare la rébellion afin de vaincre le Crime Syndicate (la version machiavélique de la Justice League venant de la Terre-3). Celui-ci semble être une véritable bombe à retardement qui pourrait très bien s'entretuer avant que Lex Luthor et sa clique passe à l'action. Pendant ce temps, Batman aidé de Catwoman veut venger ses amis tombés au combat et pour cela il doit aller récupérer des armes.

C'est certainement sur l'utilisation de Batman qu'on reconnait le talent de Geoff Johns. Son chevalier noir sonne tellement juste. L'idée que Bruce collectionne les armes capables de vaincre ses partenaires de la Justice League est exactement ce que l'on attend du personnage. Johns est vraiment un très bon scénariste et il sait rendre ses histoires passionnantes. C'est là qu'il faut qu'il m'explique ce qui se passe avec Forever Evil... pour être tellement mou.

Johns a là un superbe concept et, en plus, il a créé des ennemis charismatiques représentant une véritable menace. En assez peu de temps, il a dépeint un Crime Syndicate très instable, bien représentatif de leur Terre d'origine, et surtout fort intéressant. Son groupe de vilains rebels devenus justiciers de fortune  fonctionne très bien et voir la relation père/fils maladroite presque touchante entre Luthor et le clone de son pire ennemi est une idée des plus excellentes qui soit. Alors pourquoi je trouve que Forever Evil cloche ?!

Et bien, il ne se passe toujours rien. Ça en est triste. On lit un épisode très bien écrit, mais on se dit qu'il ne reste que 3 épisodes. Même si l'on voit les protagonistes centraux affronter enfin un membre du Crime Syndicate (mais le moins dangereux je pense), on se rend compte que le scénariste n'avait pas encore fini de rassembler son équipe. J'espère que l'arrivée du (prétendu) dernier membre changera la donne. En tout cas, on a l'impression que Johns passe à côté du potentiel du concept de l'event...

Niveau dessins, je trouve que David Finch a allégé son trait en chargeant moins grotesquement les muscles et les visages de ses personnages mais il en ressort ses faiblesses. Mais je préfère voir ces faiblesses que les nombreuses hachures indigestes qu'il nous sert habituellement.

Forever-Evil-004-coverForever Evil #4

DC Comics • "Forever Evil part 4 of 7" Par Geoff Johns & David Finch • $3.99
Plus que 3 épisodes avant la fin de Forever Evil. C'est court. Et on espère que le prochain épisode soit plus dynamique et nous présente enfin la confrontation entre l'équipe de Luthor et celle d'Ultraman. Mais on est en droit de penser que cela sera expédier. Sinon ça reste bien écrit, l'équipe de "héros" est bad-ass à souhait mais vu qu'ils ne passent pas réellement à l'action, on est frustré. Allez, on y croit ! Les prochains épisodes seront épiques... hein !?