The Mighty Blog

Generation Gone #4

On s'approche doucement de la conclusion de premier arc de Generation Gone et Ales Kot décide de bousculer encore ces personnages. Toujours dessiné par Andre Lima Araùjo, ce numéro est une nouvelle preuve de la qualité de la série.

Alors que nous pourrons bientôt découvrir la série chez notre libraire préféré, Ales Kot et ses compères approchent peu à peu de la conclusion de la série. Et elle s'annonce explosive. L'auteur continue de faire s'éclater le groupe d'amis, avec un Nick déjà parti et un Baldwin pas franchement plus sympathique avec Elena. Elle décide de laisser ce dernier pour éviter l'escalade.

Malheureusement, cela semble l'unique issu. On voit Nick s'approcher d'une centrale nucléaire tandis que le général et Akio tente de l'intercepter. Et c'est à ce moment qu'Ales Kot décide d’accélérer son récit. On reste dans l'expectative à la fin du numéro, mais les choses ne se présentent pas bien. C'est très bien écrit de la part de Kot, qui détruit tout ce qu'il a mis en place depuis le début. La dynamique de la série est complètement modifiée ici et on serait bien embêté pour dire comment Generation Gone va continuer.

Le dessin d'Andre Lima Araùjo est toujours très agréable. Kot lui donne plus de scènes d'action et le dessinateur est très à l'aise avec ça. Je pense notamment à deux planches très impressionnantes, bourrées de détails. Les personnages sont assez expressifs, ce qui est assez important dans un tel récit.

Generation Gone #4

Image Comics • Scénario : Ales Kot - Dessins : Andre Lima Araùjo - Couleurs : Chris O'Halloran - Lettrage : Clayton Cowles • $2.99

On approche de la conclusion et Ales Kot décide de tout casser. Enfin, c’est qu’il essaie de nous faire croire. Impossible de dire dans quelle direction la série va aller, mais les trois héros ont été changés à jamais, peut-être même plus que dans le premier numéro. Generation Gone reste donc une des meilleures lectures indés du moment.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs