The Mighty Blog

Green Arrow #3

Green Arrow, seul contre le reste du monde ? Ça ne le dérange ni lui, ni Benjamin Percy, qui continue de nous offrir une histoire solide. Avec l'arrivée de l'artiste Juan Ferreyra, ce qui n'est pas pour nous déplaire.

L'auteur continue d'écrire un Oliver Queen très intéressant, qui essaie de trouver les causes de sa "mort" et du vol qu'il a subi. L'origine de tous ses maux semble se trouver au sein de sa propre ex-entreprise, Queen Industries. Percy livre alors un numéro bourré d'action, qu'il annonce comme son Die Hard. On a donc droit à des scènes très iconiques, pleines d'explosions et de flèches ensanglantées.

Mais il continue de nous livrer des informations, que ce soit grâce aux découvertes (douloureuses) d'Ollie, mais aussi avec les enquêtes de Black Canary et John Diggle. L'histoire principale est assez simple, mais le contexte et la façon de le dévoiler sont plutôt bien faits. La suite de l'intrigue s'annonce en tout cas compliquée pour Green Arrow, qui n'a vraiment pas les choses en main. On peut espérer un apport assez essentiel de ses partenaires, et on suivra aussi attentivement ce qu'il se passe du côté d'Emiko, dont le changement est toujours bizarre pour moi. Toujours est-il que la lecture est très agréable, grâce à une narration bien maîtrisée.

Cette fluidité, présente avec Otto Schmidt, est toujours présente avec Juan Ferreyra. Décidément bien gâté niveau artistique, la série propose ici un numéro magnifique, avec des découpages bien sentis, ainsi qu'un trait dynamique et précis. La transition avec le précédent artiste se fait assez naturellement, malgré la différence de style. Dans un numéro bourré d'actions comme celui-là, l'artiste argentin est vraiment à son aise, instaurant une ambiance réussie. On le sent d'ailleurs très à l'aise dans le style tendant vers l'horreur (comme sur Gotham By Midnight), ce qui pourrait être une direction intéressante, que Percy a déjà expérimenté avec le héros.

green-arrow-3-coverGreen Arrow #3

DC Comics • Par Benjamin Percy & Juan Ferreyra • $2.99
Green Arrow est une lecture de qualité, bien aidée par des dessins somptueux. L'intrigue avance vite, l'action est présente, les retournements de situation aussi, bref, on ne s'ennuie pas !