The Mighty Blog

Green Arrow #43

Après s'être fait remarquer sur deux épisodes de Detective Comics, l'auteur Benjamin Percy a été chargé de reprendre en main la série Green Arrow. Son style est très efficace pour l'instant.

A l'image de son histoire sur le chevalier noir, ce premier arc est court - la conclusion intervient après seulement trois numéros, et met en avant la ville du héros, ici Seattle. Suite aux récents événements, "Emerald City" est surveillée par d'étranges robots volants, financés par Ollie, chargés de faire respecter la loi, de façon assez violente. Sauf qu'en voulant corriger ses erreurs, Green Arrow se fait kidnapper ...

La conclusion arrive donc très vite, grâce à un numéro riche en actions. C'est l'occasion pour Benjamin Percy de remettre en avant Emiko, qui a un rôle très important dans ce numéro. Mais son but est semble-t-il d'en faire son side-kick, dont la dynamique ressemblerait à celle de Bruce Wayne-Damian. En effet, la sœur d'Olliver et Damian ont beaucoup de points en commun, le même côté tête brulé et un chien comme compagnon. Cela pourrait être une très bonne idée.

En plus de l'action, Percy place des touches d'humour avec Henry, dont les échanges avec Emiko pourraient être aussi un prochain gimmick de cette série. Enfin, la ville et les citoyens de Seattle ont leur petit temps de parole, afin de ne pas être essentiellement centré sur les héros.

Patrick Zircher accompagne très bien le récit. S'il est moins imaginatif qu'Andrea Sorrentino, son style est solide, assez dynamique, et son Oliver Queen a un petit côté badass/Jax Teller assez plaisant.

green-arrow-43-coverGreen Arrow #43

DC Comics • Par Benjamin Percy & Patrick Zircher • $2.99
Solide premier arc de la nouvelle équipe créative sur Green Arrow. Ils ont repris quelques éléments de Jeff Lemire, en rendant la série un peu plus urbaine. C'est en tout cas très encourageant pour la suite.