The Mighty Blog

Guardians 3000 #1

Avec le succès du film, Marvel aurait eu tort de ne pas proposer de nouvelles séries liée aux Gardiens de la Galaxie. Alors que la série de Bendis s'enlise (hormis sur son dernier arc), la Maison des Idées rappelle un des très grands auteurs de la série, pour lui confier l'équipe originelle, celle du futur. Perdu ? On vous explique.

Comme vous êtes des lecteurs fidèles, vous vous rappelez forcément du magnifique Guide de Lecture réalisé par votre serviteur pour ceux qui veulent découvrir les Gardiens de la Galaxie. Si ce n'est pas le cas, prenez votre carte bleue, allez chez votre dealer préféré, et faites pleurer votre compte en banque.

Si c'est le cas, vous savez que l'équipe originelle des Gardiens de la Galaxie n'était pas celle des films, mais bien celle de 1969, qui a eu son lot de Team-Up avec énormément de héros de l'époque. Tombée plus ou moins dans l'oubli ces dernières années, hormis quelques apparitions fugaces dans le run de Dan Abnett et Andy Lanning de certains membres, Marvel a décidé de ressusciter la série en la confiant à un des deux grands auteurs des Gardiens, Dan Abnett. Séparé de sa moitié, et rejoint par Gerardo Sandoval, les deux artistes replacent l'équipe dans le futur, directement face à une menace implacable.

Alors que la série de Bendis aura mis quinze numéros pour démarrer, on est ici directement propulsé dans le feu de l'action. En vingt pages, on a des morts (beaucoup), du voyage temporel, beaucoup de visages cosmiques connus, et déjà un twist qui va amener de très jolies choses. Ca va très vite, on est un peu perdu au départ, mais une fois que c'est lancé, c'est efficace.

Les personnages ne sont pour l'instant qu'effleurés, les intrigues aussi, mais pour un numéro d'introduction, c'est un choix qui marche. On est très loin des histoires à rallonge de l'autre série qui porte le nom des Gardiens (hop, le tacle hebdomadaire de Bendis, check), et si le lecteur néophyte sera perdu, c'est pour garder des cartouches pour la suite. Du coup, la "boucle" de ce numéro promet énormément de choses, et l'influence d'un gros blockbuster sorti cette année (pas GotG, mais Edge of Tomorrow) est omniprésente. Les dialogues sont fluides, les personnages convaincants, et même si on ne les connaît pas/plus, c'est suffisamment bien amené pour que la suite se fasse attendre impatiemment.

J'avais des doutes sur Gerardo Sandoval, que j'ai découvert sur "What If ? Avengers Vs X-Men", et qui a un style qui ressemble plus à un manga qu'autre chose. Ce n'est pas que j'ai un problème avec le style (quoi que..), mais je ne le trouvais pas du tout adapté à un comic-book. Ici, je dois avouer que ça passe, surtout dans les scènes d'action, ultra chargées mais jamais dans l'excès. Ses pages sont remplies de détails, les visages sont réussis, et le style manga est un peu atténué. Je m'emballerais presque en disant que par moment, ça me fait penser à d'anciens dessins de Joe Madureira. Presque, mais l'idée est là.

Guardians 3000 001-000Guardians 3000 #1

Marvel Comics • "The Original Defenders of the Galaxy" par Dan Abnett & Gerardo Sandoval • $3.99
Départ réussi pour cette série qui promet énormément. Remplie d'action, Guardians 3000 semblent être bien différentes de sa cousine écrite par Bendis. Il faut maintenant espérer que le lectorat soit là, et pas éclipsé par la série principale.