The Mighty Blog

Guardians of The Galaxy #2

Le premier numéro de cette nouvelle série Guardians of the Galaxy débutait très bienBrian Michael Bendis et Valerio Schiti étaient en forme et le contexte était plutôt prometteur. Du coup, qu'en est-il de ce second épisode ? Va-t-il ravir les détracteurs du scénariste qui n'attendent que le voir se planter ?

En tout cas, ces détracteurs détesteront l'épisode. Ne voyez pas là comme une mauvaise note, Bendis a une telle notoriété et importance au sein de Marvel que ses moindres écrits sont surveillés à la loupe. En même temps, pour citer mon ami Lionel, de la part d'un scénariste aussi bon que Bendis, il est vrai qu'on attendrait plutôt l'excellence.

Ce deuxième épisode se décompose en trois parties. La première explique la motivation de la guerrière Kree, la seconde est une succession de blagues avec quelques révélations à propos de Secret Wars et, la troisième mène directement à la suite dans un cliffhanger très efficace. Malheureusement, la seconde obscurcit le tableau. Je trouvais que Bendis avait trouvé un rythme plutôt efficace pour le premier épisode arrivant à nous faire marrer tout du long mais en n'oubliant pas de travailler ses personnages et de créer une ambiance.

Ici, nous avons le droit à un condensé de (l'excellente série) Guardians Of Knowhere avec le même combat et le même effet de surprise - à laquelle on s'attendait forcément. En plus de ça, Venom est rabaissé au mec qui se prend un coup et tombe dans les pommes, Drax au mec pas content qui promet qu'il va foutre une raclée à l'ennemi mais qui ne fait rien, Groot à dire "Je suis Groot" (alors qu'il y a toute une série pour cela), et Kitty est résumée à une fille courageuse qui parle le yiddish. Seuls Ben Grimm et Rocket Raccoon sortent leur épingle du jeu - le second est préposé aux blagues et c'est réussi. Cela ne rend pas le tout mauvais, puisqu'il y a un enjeu certain mais cet épisode est tout au plus sympathique. Mon envie irrésistible de croire que Bendis pourra nous livrer une série plus que sympathique me pousse à continuer à suivre le titre mais j'ai récemment arrêté des séries qui étaient guère moins intéressantes.

Valerio Schiti a un trait très irrégulier, parfois, ça va être sublime comme la destruction de Hala et des trucs bien plus passables. Malheureusement, il n'arrive pas à rattraper la faiblesse du script de Bendis.

Guardians-of-the-Galaxy-002-CoverGuardians of the Galaxy #2

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Valerio Schiti • $3.99
Sans être désagréable - loin de là même - la structure de l'histoire n'est pas au niveau de l'intrigue profilée par Bendis. C'est dommage et j'espère qu'il va rectifier le tir au prochain épisode.