The Mighty Blog

Guardians of the Galaxy #5

"J'aime bien les Gardiens de la Galaxie parce qu'ils ne sont pas des super-héros ", telle est la phrase qu'un pote m'a dite avant-hier. Je pense que c'est aussi le mot d'ordre de la série de Brian Michael Bendis et Valerio Schiti, Guardians of The Galaxy, ne pas faire une série de super-héros classique...

Mais difficile de faire un titre à part lorsque l'équipe comporte Ben Grimm ou bien Venom. Bon, même avec eux, il est vrai que la série n'a pas de vocation à être autre chose qu'une bande de mecs qui voyagent dans l'espace et qui tombent sur des menaces qu'ils ont du mal à contenir. Et, surtout, Bendis place de nombreuses blagues afin de garder un côté fun, pas très sérieux.

La lecture n'est pas désagréable, loin de là, et les enjeux sont parfois intéressants. Mais les origines de Yotat et la première rencontre entre le méchant et le groupe est... Fade. Moins drôle que celle de Guardians of Knowhere... Mais, Bendis place ainsi des personnages que nous n'avions pas vu depuis longtemps.

Je vais être franc, si vous vous attendez à de grandes épopées galactiques, passez votre chemin.Ni Marvel ni Bendis n'ont cette prétention. Il s'agit d'une série plus proche de Deadpool qui a son histoire mais prétexte aux blagues. D'ailleurs, les dessins et la scénographie de Valerio Schiti vont dans ce sens. Alors, certes, le scénariste nous promet des choses avec notamment Annihulus - et je suis certain que ça sera sympathique à lire - mais il ne nous annonce pas non plus le prochain Annihilation Conquest.

Guardians-of-the-Galaxy-005-CoverGuardians of the Galaxy #5

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Valerio Schiti • $3.99
Je prends du plaisir à lire les aventures des Gardiens par Bendis et Schiti. Cette série n'a aucune prétention, les blagues fusent et ça me suffit Elle a le mérite d'être sympathique à défaut d'être excellente.