The Mighty Blog

Guardians Of The Galaxy #7

Depuis le début de la série par Brian Michael Bendis, on a une forte impression de roue libre et que l'auteur ne sait pas où il va. Depuis 2 épisodes, l'équipe affronte Angela pour la simple raison : elle est là. Deux épisodes où Bendis a pu caser de bons échanges mais qui n'étaient que du remplissage. Du coup, on attend plus rien de la fin de cet arc à part le vide sidéral. Mais...Pendant que Star-Lord est parti faire son face à face avec Thanos, le reste de l'équipe affronte Angela qui domine largement le groupe. Mais Star-Lord revient à temps et lui tire dans le dos...
À la lecture des premières pages, on se dit tout de suite : "Bendis comble les trous. L'épisode tant attendu nous dévoilant les origines d'Angela va être décevant. Un vide intersidéral." Pourtant, passé ces 3 pages, Bendis nous offre quelque chose d'intéressant.
D'abord, l'explication de l'arrivée d'Angela et là où d'elle vient sont clairement annoncés. Son but aussi. On comprend mieux ce qui motivait le personnage. C'est simple mais cela servira de fil conducteur.

Ensuite, on reconnait enfin la patte de Neil Gaiman - crédité en tant que consultant depuis le #5. Angela a la voix d'un personnage de Gaiman. Aussi, il ne s'agira pas d'une Gamora bis. Et c'est tant mieux !

Enfin, je commence à beaucoup aimer le Star-Lord de Bendis. Il arrive à mélanger celui de Starlin et celui d'Abnett et Lanning subtilement.

Dernier point que j'ai apprécié c'est l'auto-dérision (un peu une excuse facile certes) avec Star-Lord qui est surpris que ses équipiers aient agit comme des idiots et attaquer Angela juste parce qu'elle traînait dans le coin.

Graphiquement, Sara Pichelli nous avait habitué à mieux même si ça reste très beau et pour cause de maladie on comprend ce baisse de régime. Les passages de Valerio Schiti s'intercalent parfaitement.

Guardians-of-the-Galaxy-v3-007Guardians Of The Galaxy #7

Marvel • Par Brian Michael Bendis, Sara Pichelli & Valerio Schiti • $3.99
L'épisode tant attendu est enfin là : on connait les origines d'Angela et on devine qu'elle a été introduite pour rester dans le Marvel Universe. Mais ce qui est le meilleur dans cet épisode c'est certainement le ton insufflé par Bendis qui semble avoir eu un moment de génie (d'inspiration ?) et j'espère que cela va continuer sur les prochains épisodes.