The Mighty Blog

Guardians of the Galaxy & The X-Men: Black Vortex Alpha #1

Le nouveau cross-over entre Guardians of the Galaxy et X-Men commence ici, dans les pages de ce one-shot, Guardians of the Galaxy & The X-Men: Black Vortex Alpha. Ecrit par Sam Humphries, cet épisode rappelle les événements lus dans sa série, Legendary Star-Lord et permet de réunir les troupes. Par contre, il oublie d'essayer de nous donner envie de lire la suite...

Si je devais trouver un intérêt à ce premier épisode de la saga Black Vortex, c'est qu'il montre tout ce qui ne va pas avec les licences Guadians of the Galaxy et X-Men. D'un côté, nous avons des personnages trop légers qui sortent vannes sur vannes, de l'autre nous avons un ensemble de personnages antipathiques qui sont toujours en train de se disputer. Au milieu, il y a les Original 5 (les jeunes mutants revenus du passé que l'on suit dans la série All-New X-Men) qui sont comiques mais trop. En même temps, ils ne font que figuration dans cet épisode.

En fait, cela donne l'impression d'avoir à faire à des clichés des personnages tels qu'on pourrait les voir dans des séries plus légères comme Deadpool, Unbeatable Squirrel Girl ou Spider-Man and the X-Men. Et la trame scénaristique de Sam Humphries n'aide pas à avoir une autre impression que de lire un pastiche d'histoire de super-héros.

Je n'aime pas taper impunément sur un comicbook. Vous le savez très bien, lecteurs fidèles, les critiques extrêmement négatives que j'ai pu écrire pour le site se comptent sur les doigts d'une main. Mais je ne peux pas faire autrement pour ce one-shot qui est médiocre. Il n'y a pas d'autre terme.

Ce matin, je vous parlais des symptômes provoqués par la lecture d'un bon comicbook. Ici, je pourrais vous dire que j'ai également eu une accélération dans la lecture sauf que cette fois c'était pour voir s'il allait se passer quelque chose de palpitant ou qui allait me motiver à continuer. Rien ! Je n'ai rien trouvé. Et, du coup, je vais être franc je n'ai pas saisi pourquoi les héros veulent tester le Black Vortex mais je crois que je m'en fous, en fait.

Je ne parlerais même pas du twist final qui n'en est pas un tellement Brian Michael Bendis l'a épuisé lors du précédent arc de Guardians of the Galaxy.

Sinon, il y a des choses positives à tirer de l'épisode. D'abord que Humphries fasse un résumé des événements de sa série Legendary Star-Lord. Ce qui résumé à peu près l'épisode : Star-Lord et Kitty sont allés sur Spartax pour aller se venger du père du premier qui a été méchant avec la seconde. C'est alors qu'ils tombent sur Thane, le fils de Thanos qui fait face à un artéfact ancien créé par un Céleste, le Black Vortex. Les deux héros s'en emparent pour éviter qu'il tombe entre de mauvaises mains et ils appellent leurs potes. Voilà !

D'un point de vue graphique, on retrouve Ed McGuinness plutôt en forme. Il est assisté par Kris Anka - qui est vraiment partout - et l'alternance entre les deux est bien gérée. Au final, ce changement de dessinateur n'est pas gênant. Faut dire que j'ai tellement été navré par le scénario que j'avais autre chose à faire que d'enfoncer encore plus ce one-shot.

The-Black-Vortex-Alpha-001-CoverGuardians of the Galaxy & The X-Men: Black Vortex Alpha #1

Marvel Comics • Par Sam Humphries, Ed McGuinness & Kris Anka • $4.99
Eh bien, Black Vortex commence mal. C'est tellement peu passionnant que le pire épisode de la maxi-série Avengers & X-Men: Axis ressemble à un chef d'œuvre comparé à ça. Je n'attends du coup plus grand chose de la suite des événements à part les dessins de Art Adams et, peut-être, les épisodes de All-New X-Men...