The Mighty Blog

Heroes in Crisis #6

De leurres en leurres

La maxi-série Heroes in Crisis s'approche de la fin, il est temps pour Tom King de nous balancer des pistes afin qu'on comprenne qui a tué qui. Le scénariste est accompagné dans ce numéro par Clay Mann et Mitch Gerads aux dessins.

Wow, wow, wow. Mais qu'est-ce qu'essaie de faire de Tom King avec cette fin d'épisode ?! Est-ce une révélation ? Ça en a la forme, en tout cas. Ou, est-ce un leurre ? Ça serait plutôt le genre d'astuce un peu  paresseuse que semble privilégier King sur cette enquête qui, comme me le disait Toine Reynolds, ressemble de plus en plus à une auto-parodie.

Alors, dans les faits, le numéro qui se termine avec fracas ressemble plus à du remplissage. Il reprend l'exacte même structure de l'épisode dessiné par Lee Weeks en suivant trois résidents de Sanctuary afin de découvrir à quoi ressemblait la thérapie de l'établissement. Tout comme, l'épisode dessiné par Weeks, nous suivons l'un des deux présumés coupables (ici Harley Quinn), Wally West et un personnage très peu connu, idéal pour servir de chaire à canon.

Le scénariste dissémine des potentiels indices - notamment l'utilisation d'une technologie avancée de réalité virtuelle - mais, finalement, ce n'est que les dernières pages qui semblent importantes. Sauf que ce n'est pas vrai - encore un leurre, King arrive tout de même à subtilement nous dévoiler qui est le véritable assassin, ce qui changerait grandement la perspective de la dernière page.

Le fait est que si on arrive à trouver où est le subterfuge, cela ne veut pas dire que King n'a pas encore un dernier tour de passe-passe à jouer. Après tout, il reste quand même deux épisodes à remplir, et je ne pense pas que l'intrigue autour de la Trinité - complètement absente de ce numéro - est suffisante pour combler le tout.

Y a donc plus à attendre la suite pour confirmer tout cela. En tout cas, si la page finale est LA révélation tant attendue, cela sera une déception tellement celle-ci manque de piquant dans sa mise en scène. Sincèrement, j'adore ce que fait Mitch Gerads en règle générale mais, cet épisode montre une certaine fatigue. Il y a tout de moins du soin apporté sur certaines séquences - notamment celle avec Wally et Roy - mais la composition de la page "choc" est franchement ratée. Alors, avouons que le script devait préciser que c'était un faux-semblant mais de là à autant être évasif dans l'action, cela rend l'ensemble brouillon, à tel point que personne n'y croit.

Heroes in Crisis #6

"Who is Saved?"

DC Comics • Scénario : Tom King - Dessins : Clay Mann & Mitch Gerads - Couleurs : Tomeu Morey & Mitch Gerads - Lettrage : Clayton Cowles • $3.99

On s’approche de la fin, King abuse de subterfuges afin de ne nous cacher qui a massacré tout le monde à Sanctuary. Mais, si vous regardez bien, c’est écrit. Si si si. Mais, là, encore, ne vous étonnez pas qu’il y ait un twist final qui fait que ce qui est écrit est un autre trompe-œil. En tout cas, personnellement, je lis ça de manière automatique sans aucun entrain et aucune passion, Heroes in Crisis est bien parti pour être une véritable déception.