The Mighty Blog

Iceman #1

La version adulte de Robert 'Bobby' Drake alias Iceman a le droit à sa série solo. Sina Grace et Alessandro Vitti sont aux commandes afin d'explorer la vie "compliquée" du X-Man.

À une époque, celle de Scott Lobdell, l'épisode qui est contenu dans ce premier numéro aurait été une histoire fill-in dans l'un des titres X-Men. Je n'écris pas ça afin d'insinuer que c'était mieux avant mais parce que ces épisodes étaient souvent plus marquants que ceux plus super-héroïques. Entre nous, qui n'a pas pleuré sur l'épisode durant lequel Jubilee s'occupe de Magik malade ? Voilà, ces épisodes qui montraient des moments de vie étaient intenses et émouvants ont contribué à la notoriété des X-Men.

Sina Grace débute l'épisode en montrant Bobby s'inscrire sur un site de rencontre gay. C'est la première fois et il ne sait pas comment faire alors il le fait de manière franche. Ainsi la description qu'il tape devient le narrateur de l'épisode. L'idée est franchement bonne parce que ça marche - et ça donne un petit trait d'humour à la fin de l'épisode.

Mais, les bonnes idées fusent dans cet épisode. Tout d'abord, le fait de montrer le jeune Bobby avec son copain face au héros de la série est intelligent. Ce dernier voit ce qu'il rate, voit qu'il n'a jamais été aussi heureux que son alter-ego venu du passé. C'est ce qui le pousse d'ailleurs à s'inscrire sur un site de rencontres.

Et puis, il y a le face à face avec les parents de Bobby qui n'acceptent pas le fait qu'il soit mutant. Grace arrive à mélanger plusieurs discours que les homosexuels ont trop souvent entendu de la bouche de leur parents : "as-tu déjà essayé d'arrêter d'être homosexuel ?" sauf qu'il s'agit du terme "mutant" qui est utilisé là et "alors tu n'as pas de copine en ce moment ?". Avec une telle pression, Sina Grace appuie le fait que Bobby ait toujours menti à lui-même et ne s'est jamais avoué son homosexualité.

L'épisode tourne autour de ce sujet sans qu'il ne soit envahissant. Il y a de l'action, d'autres sujets sont évoqués et il y a un travail de fond fait sur le personnage plutôt réussi. Clairement, la partie graphique est le point noir de l'épisode, Vitti ayant un style assez inspiré des années 90 (Whilce Portacio en tête de file) même si j'aime bien la carrure qu'il donne à Bobby.

Iceman #1

Marvel Comics • Par Sina Grace & Alessandro Vitti • $3.99
Très bonne surprise que ce premier épisode de Iceman. J'avoue que je ne m'attendais à pas grand chose. Mais voir que Sina Grace arrive à écrire une histoire intimiste tout en gardant l'essence des X-Men, cela rassure pour la suite.