The Mighty Blog

Infamous Iron Man #1

Devinez qui a récupéré l'armure !

Après International Iron Man, Brian Michael Bendis et Alex Maleev relancent la série en l'appelant Infamous Iron Man, et, surprise, en changeant l'identité du "héros". Pari réussi ? Attention, on va devoir révéler des détails d'une intrigue en cours en V.F.

Si vous êtes toujours là, vous acceptez qu'on vous révèle l'identité de ce nouveau Iron Man ! Et pour mon plus grand bonheur, c'est Doom qui décide de jouer au héros, vu que Tony Stark est...incapable. Suite à quoi ? Suite à Civil War II probablement, sans qu'on en sache plus. Marvel fait comme pour son relaunch d'All-New All-Different Marvel, qui avait été lancé avant la fin de Secret Wars, mais on fera semblant de ne rien voir. Personnellement, je n'ai pas trouvé ça dérangeant vu que ça participe au mystère.

Du coup, Doom, ou plutôt Victor, redevenu présentable grâce à Reed Richards, va tenter d'être héroïque. Il va devoir se faire accepter par tous les héros, et compte bien montrer patte blanche en sauvant une certaine directrice...  Le personnage de Doom est étonnamment peu présent dans le numéro, Bendis se contentant en effet de travailler sur les personnages secondaires, mais c'est une bonne chose. Il laisse son personnage principal en retrait, montre le casting un peu étonnant qui viendra jouer dans la série, et surtout rend le tout mystérieux.

L'auteur tente un exercice de style assez difficile, en mettant en scène un vilain qui a toujours voulu être plus que ça, et qui a finalement réussi. L'ancien leader de la Latvérie tente quelque chose de nouveau, un peu comme Otto Octavius avant lui, et c'est pour l'instant réussi. On a là un Doom changé, plus malicieux qu'avant, plus humain aussi, mais aux motivations obscures. Le flashback d'introduction, qui rappelle les grandes heures du personnage en membre de la Cabale de Norman Osborn est à ce titre presque déplacé: pourquoi le montrer dans sa période sombre, pour ensuite en faire un héros ? Plus que pour montrer l'évolution, je pense que ce Doom ne sera pas tout blanc, et j'ai plus que hâte de le voir évoluer.

On voit finalement peu de choses dans ce numéro, Bendis préférant organiser toutes ses intrigues à venir, quitte à ne donner aucune réponse, mais ça marche. Le rythme est bien géré, son Iron DoomMan en impose, et le combat est très chouette. Sans même parler de la dernière page qui laisse pantois, on constate quand même que ce numéro promet beaucoup, et permet au personnage de Doom de prendre une nouvelle direction. C'est plutôt un gros numéro 0 qu'autre chose, et pourtant, je marche dans la série. Alex Maleev fait des merveilles encore une fois, la mise en scène est sublime (l'apparition de "ce fameux agent du S.H.I.E.L.D." est grandiose), et les couleurs de Matt Hollingsworth sont incroyables. Les deux artistes se sont bien trouvés, et arrivent à rendre Victor aussi fascinant qu'inquiétant.

infamous-iron-man-2016-001-000Infamous Iron Man #1

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Alex Maleev • $3.99
Je suis resté très curieux, mais j'ai marché. Bendis semble planifier une superbe histoire qui promet énormément, et ce premier numéro est parfaitement géré. Si on peut regretter de ne pas avoir eu plus de réponse (voire une bonne dizaine de pages en plus), il est certain qu'on sera là pour la suite.