The Mighty Blog

Inhuman #1

Sans qu'on ne sache jamais ce qu'il en aurait fait, Matt Fraction s'est retiré de la série Inhuman, alors même qu'il était censé l'avoir créée. C'est Charles Soule, qui écrit actuellement la moitié des comics publiés par DC et Marvel qui reprend la série. On nous avait promis une série à la croisée de Game of Thrones et de l'univers Marvel, et les similitudes sont troublantes...

Jonathan Hickman avait repris en main le destin des Inhumains, et bouleversé le peuple en créant non seulement un peuple caché, mais aussi en évinçant Black Bolt, qui se fait discret pour l'instant, même si sa femme Medusa le croit mort. Alors que de plus en plus d'inhumains se déclarent suite à des siècles de croisements génétiques, une menace extérieure semble bien décidée à les exterminer...

Les inhumains ont une histoire extrêmement riche grâce à des auteurs comme Dan Abnett et Andy Lanning, Paul Jenkins ou même ce qu'Hickman en fait depuis ses Fantastic Four. Pourtant, les personnages sont relativement méconnus du grand public, et il est donc difficile d'écrire une série sur ces personnages en gardant le lecteur captivé. Soule décide logiquement de créer des personnages et d'en reprendre certains anciens, en plaçant le nouveau au milieu. Le numéro a une construction très logique et convenue, et il faut bien admettre qu'il n'est pas incroyable pour l'instant : ce numéro est surtout un énorme numéro d'introduction, qui met en place tous les acteurs de l'intrigue. Pourtant, ça marche bien : le méchant (qui n'est pas sans rappeler Scar de Full Metal Alchemist) est efficace, le héros principal, bien qu'ultra cliché, pourra se révéler intéressant, et les inhumains sont suffisamment fascinant pour donner envie de lire la suite. C'est surtout dans l'ambiance lente et clichée que ce numéro devient très moyen, mais on se souvient que Game of Thrones commencait très lentement avant de réellement exploser au milieu de la saison 1.

Si on continuera à donner une chance au titre, c'est aussi et surtout grâce à Joe Madureira, véritable rockstar chez Marvel, qui lance la série. Si on sait qu'il ne sera pas là très longtemps vu le temps qu'il lui faut pour chaque numéro, on profitera de chaque numéro le plus possible. Véritables merveilles, ses dessins sur ce numéro sont à des années lumières de ce qu'il a pu rendre sur Ultimates 3, et beaucoup plus détaillée que son passage sur Avenging Spider-Man. Sa Médusa est fabuleuse et terriblement détaillée, ses monstres sont tout aussi réussis, et la colorisation du numéro est tout simplement une des meilleures qu'on ait vu de l'année. Si le niveau baisse par la suite, on se consolera en se disant que ce numéro nous en aura tellement mis plein les yeux que ça aura valu le coup...

Inhuman 001-000Inhuman #1

Marvel Comics • "Genesis" par Charles Soule & Joe Madureira • $3.50
Démarrage très (trop?) lent, Inhumans #1 n'est pas mauvais du tout, mais terriblement classique. C'est l'exemple typique des séries qui s'apprécieront en TPB, donc on attendra la fin de l'arc pour juger. Par contre, Madureira est le partenaire officiel des orgasmes de la rétine..