The Mighty Blog

Inhumans: Judgment Day #1

Marvel Comis a décidé de confier à Al Ewing un épilogue à la série Royals sous forme de one-shot dessiné par Kevin Libranda et Mike Del Mundo. À vrai dire, Inhumans: Judgment Day est tout autant d'une fin du run que le début d'une nouvelle ère.

Royals a été une série plutôt sympathique - mais dont la partie graphique a véritablement gâché le potentiel - dans laquelle les Inhumain•e•s de la famille royale sont partis dans l'espace à la recherche de leurs origines. Ce n'est pas Prometheus, je vous rassure. L'histoire les a donc conduit•e•s à une race extra-terrestre rappelant les Célestes nommés les Progenitors qui sont à l'origine des Krees - qui sont les créateurs des Inhumains. Ces géants ont mis nos héros et héroïnes à l'épreuve afin de savoir s'ils étaient dignes de devenir l'un•e des leurs. La famille royale a tout de même pu s'échapper mais les Progenitors arrivent sur les ruines d'Attilan pour venir les chercher. Heureusement, les Inhumain•e•s ont un coup d'avance : Maximus a vu le futur et sait ce qu'il ne faut pas faire pour combattre les géants.

Si ce one-shot termine le run de Ewing sur Royals, ce n'est pas pour autant qu'il n'a pas vocation d'installer des choses pour la suite dans la franchise Inhumans. Actuellement, nous ne savons pas trop quelle forme cela prendra - puisque tous les titres Inhumans s'arrêtent bientôt - mais les bases commencent donc à se monter ici.

Le plus intéressant de l'épisode reste le face à face entre Medusa mourante et Black Bolt coincés dans un plan astral où ce dernier peut émettre un son avec sa voix sans tout détruire autour de lui. Ainsi, le couple royal parle à bâtons rompus, mais sans violence ni haine, mettant les choses au clair. Le dialogue est franchement une réussite allant dans le sens du récit, à savoir redéfinir les personnages et leur proposer des bases saines pour la suite des événements.

Libranda signe un plutôt joli travail sur cet épisode. Habituellement, je ne suis pas très fan de ce qu'il fait mais, force est de constater qu'il s'améliore au fil du temps. Del Mundo fait ce qu'il sait faire de mieux et c'est toujours très joli. L'utilisation des deux dessinateurs est assez bien trouvé puisque le premier s'occupe essentiellement de l'action dans le présent et dans le réel alors que l'autre s'occupe du reste. Cela justifie le changement radical de style.

Inhumans: Judgment Day #1

Marvel Comics • "Judgment Day" • Scénario : Al Ewing - Dessins : Kevin Libranda & MikeDel Mundo - Encrage : Marc Deering & MikeDel Mundo - Couleurs : Jose Villarrubia & MikeDel Mundo - Lettrage : Clayton Cowles • $1.99

A la fois fin et début, Inhumans: Judgment Day n’est pas inintéressant pour ceux qui n’ont pas lu la série Royals et qui aimeraient savoir vers quoi la licence Inhumans se dirige. Encore faut-il que Marvel communique là-dessus. En tout cas, c’est une jolie conclusion avec un beau moment entre Medusa et Black Bolt, peut-être le seul vraiment bien depuis le retour en force des Inhumain•e•s.